Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Bielsa, départs… Les confidences de Michel sur l’été de l’OM !

Cet été, Michel a dû prendre la succession de Marcelo Bielsa à la tête de l’OM. Un été mouvementé pour le club phocéen sur lequel est revenu l’entraîneur espagnol.

Pour cette nouvelle saison de Ligue 1, l’OM ne s’est pas forcément préparé de la meilleure des manières. Le club phocéen a vu son effectif être considérablement renouvelé, perdant de nombreux cadres et recrutant à tout va pour pallier à ces départs. Cet été, l’OM a dû également faire avec le cas Marcelo Bielsa, absent de la reprise, l’Argentin a ensuite démissionné. Pour la Cadena Ser, Michel a évoqué ces sujets.

« LES CIRCONSTANCES ONT ÉTÉ TRÈS SPÉCIALES »

« Ce sera une saison très difficile. Il faut reconstruire, partir un peu de zéro, sans oublier l’équipe que nous représentons. Mais c’est un grand club. C’est juste que les circonstances ont été très spéciales pour cette équipe. Il n’est pas commun qu’un entraîneur quitte le club au bout d’une seule rencontre, il n’est pas commun qu’un entraîneur ne soit pas présent pendant deux semaines de la préparation physique, le club a dû vendre la plupart de ses meilleurs joueurs pour équilibrer son budget… C’est forcément plus difficile car il a fallu se séparer de 5 ou 6 cadres, et l’équipe s’est renforcée pour un total d’environ 15 millions d’euros. Ce n’est pas beaucoup, évidemment, quand on joue le haut du tableau », a ainsi lancé Michel, l’entraîneur de l’OM, au micro de la radio espagnole. 

« UNE ÉQUIPE PLUTÔT INEXPÉRIMENTÉE »

Concernant son effectif à l’OM, Michel a avoué : « Cette équipe est plutôt inexpérimentée. Ce sont des jeunes joueurs, très travailleurs, très à l’écoute, mais notre moyenne d’âge est très basse. Mais cela n’empêche pas cette équipe de mettre plus de 60 000 supporters au Vélodrome, avec une grande ambiance. Je suis vraiment ravi d’être là. C’est un club qui a beaucoup gagné de titres ces dernières années, mais comme on est dans une période de reconstruction, il y a beaucoup d’impatience… ».

Articles liés