Accès direct au contenu

Journal du sport, actualité sportive

Lille complet pour tout jouer a fond

Certaines équipes de Ligue 1 comme l'OM, l'OL ou le PSG attendaient avec impatience cette trêve hivernale. D'autres formations comme le Losc se demandent encore aujourd'hui si ce repos bien mérité ne va pas couper leur élan.

Les hommes de Rudi Garcia restent sur sept victoires consécutives en championnat avec quinze buts marqués lors des quatre derniers matches. Mieux que les Girondins qui n'en sont encore qu'à six victoires d'affilée.
Pourtant, après une intersaison marquée par le faux limogeage de Rudi Garcia, que personne n'avait compris, les Dogues groggys avaient mis du temps à retrouver leurs esprits. Certains comme Cabaye voulaient changer d'air alors que Gervinho avait repris l'entrainement plus tard que le groupe. Pierre-Alain Frau était écarté tandis que Tulio de Melo essayait de retrouver ses sensations après une saison blanche. La grave blessure au genou de Mickael Landreau est venue noircir le tableau.


Des difficultés à concrétiser!
Donc, malgré de bons matches en tour préliminaire puis en playoffs de la Ligue Europa, les Lillois ont attendu la cinquième journée avant de gagner leur première rencontre contre Sochaux 1-0 en Ligue 1. A ce moment là, Rudi Garcia m'expliquait que son équipe avait des difficultés à concrétiser ses occasions en championnat. Puis vient la réhabilitation de Cabaye, en froid avec le coach, suivie de celle de PAF (Pierre -Alain Frau) qui n'avait pas participé au début de saison. Gervinho commença à retrouver la forme jusqu'à voler. Le retour plus rapide que prévu de Landreau est également important dans la montée en puissance de cette formation. Il a stabilisé la défense.
Ensuite, c'est le travail d'un entraîneur talentueux et simple qui a su ramener tout son groupe vers l'objectif. Son équipe est solide dans tous les secteurs. Son milieu de terrain est une référence avec le repositionnement de Cabaye devant la défense et Mavuba et Balmont un peu plus haut sur les cotés. Devant, Gervinho fait des merveilles associé parfois à la petite perle belge Eden Hazard, convoité par les plus grands. Le Losc est sur les bons rails, lancé comme un TGV. Dans la course à la troisième place en Ligue 1, qualifiés pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa, ils prouvent que le groupe est assez complet pour jouer à fond ces deux compétitions. Et ils vont vite savoir si cette mini-trêve hivernale leur a fait plus de mal que de bien.