Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Polémique : Après Serge Aurier, un autre joueur professionnel envoyé en CFA !

Après son dérapage sur Périscope, Serge Aurier connaît sa sanction, il évoluera quelques semaines avec la réserve. Mais, l’Ivoirien ne sera pas le seul à rejoindre l’échelon inférieur.

« Par ailleurs, à l’heure où le Paris Saint-Germain doit rester focalisé sur des échéances majeures, la direction du Club se doit de préserver le groupe professionnel de tout trouble potentiel et a décidé de mettre Serge Aurier à la disposition du groupe d’entraînement de l’équipe du Club évoluant en CFA à compter du lundi 29 février et jusqu’au dimanche 20 mars inclus ». Dans un communiqué publié ces dernières heures, le PSG avait dévoilé les sanctions infligées à Serge Aurier. Un changement de groupe, dans lequel l’Ivoirien ne devrait pas être dépaysé.

Ongenda également en CFA !

En effet, Serge Aurier ne sera pas le seul joueur du PSG à évoluer avec le groupe de la CFA à partir de ce lundi. Comme l’explique L’Equipe, Hervin Ongenda a lui aussi été sanctionné par la direction à s’entrainer à l’écart des professionnels. Il y a quelques jours, le joueur formé au PSG avait fini en garde à vue après avoir été arrêté sans permis de conduire. Ce lundi, à 11 heures, les deux joueurs parisiens vont donc s’entrainer avec la CFA pour quelques semaines.

« La décision qui a été prise est la plus adaptée »

Concernant la sanction infligée à Serge Aurier, Laurent Blanc expliquait dernièrement : « Je pense que dans des cas comme ça, il faut essayer de prendre les bonnes décisions et là il faut ajouter une difficulté, être en accord avec la loi du Code du travail. Et ce n’est pas facile. La décision du club a été prise vendredi après-midi donc le club a eu le temps de nous consulter. La décision qui a été prise est la plus adaptée à la situation. Il est très difficile de faire ce que l’on veut avec le Code du travail. Tout le monde a été consulté, mais c’était au club de prendre la décision. Une décision que je partage. L’affaire n’est pas finie, mais cela nous permettra de nous reconcentrer sur les échéances à venir ».

Articles liés