Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : « Les Qataris n’ont cessé de proclamer que le PSG était et restait un club français »

Jean-Claude Blanc, Nasser Al-Khelaïfi, PSG

Sur une nouvelle dynamique depuis l’arrivée des Qataris, le PSG est pointé du doigt pour une question d’identité. Jean-Claude Blanc monte au créneau.

Ce lundi, Jean-Claude Blanc fait le tour de l’actualité du PSG dans les colonnes du Parisien mais également sur le site Les Echos. Le directeur général délégué parisien, proche de Nasser Al-Khelaïfi, a tenu à réaffirmer que le PSG restait un club français.

« JE NE COMMENTERAI PAS CE QUI SE PASSE AU QATAR »

« Nos actionnaires Qataris n'ont cessé de proclamer que le Paris Saint-Germain était et restait un club français et que toutes les lois et les règlements du pays seraient scrupuleusement respectées sans qu'aucun commentaire ne soit fait par eux. De même je ne commenterai pas ce qui se passe au Qatar, je n'ai ni raison ni légitimité à le faire » a confié le dirigeant parisien.

13 EUROS PAR MATCH

Jean-Claude Blanc en a profité pour évoquer la politique de ventes des places : « Le PSG doit rester un club populaire. Nous n'allons pas réduire les 30 % de places situées dans les virages. Aujourd'hui, un abonnement complet pour la saison dans ce secteur coûte 13 euros par match en moyenne. Nous réfléchissons à l'évolution de ce prix, le plus bas parmi les grands clubs européens, tout en voulant conserver le caractère populaire de ces tribunes. En parallèle, nous augmenterons la qualité et donc le prix des prestations VIP. Comme dans les autres clubs, nous voulons que 10 % des places soient premium, en passant de 1.400 places à 4.500 et qu'elles représentent 45 % des recettes du stade. »

Articles liés