Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : L’énorme tacle de Pierre Ménès à Edinson Cavani et Ezequiel Lavezzi !

Au lendemain de la victoire du PSG sur la pelouse de Montpellier, Pierre Ménès s’est attardé sur la prestation de l’attaque parisienne.

Vendredi soir, le PSG a décroché sa troisième victoire en autant de matchs de Ligue 1. Une victoire dans la douleur grâce à une réalisation de Blaise Matuidi, alors que l’attaque parisienne a patiné, à l’image d’Edinson Cavani et Ezequiel Lavezzi.

« À PART ÊTRE HORS-JEU, IL NE SERT À RIEN »

« Alors Lucas, avec qui je serai moins sévère, récupère des ballons loin de son but, travaille avec Aurier, se replace, percute et réussit des dribbles. Il a même donné une belle balle de but à Augustin en fin de match. Mais Lavezzi, lui, est venu à Montpellier pour prendre l'air. Il est sympathique, il chambre, il rigole mais bientôt, tout ça ne fera plus rire que lui. Et puis il y a bien sûr Cavani. Le héros d'une partie des supporters parisiens reste pour moi une énigme complète. À part être hors-jeu, il ne sert à rien. Il ne réussit pas une passe, pas un contrôle, rien. Il vient de disputer trois matchs en l'absence de Zlatan, supposé être responsable de tous ses maux. Qu'a-t-il prouvé ? Rien », a lâché le consultant du Canal Football Club.

« IBRAHIMOVIC RESTE LE PATRON »

« L'international français a donc les meilleures stats offensives de son équipe. C'est d'une part une preuve de son très bon début de championnat et d'autre part, un symbole du manque d'efficacité de l'attaque en l'absence d'Ibra. Que ça plaise ou non, le Suédois reste le patron. D'ailleurs, quand Di Maria sera apte à jouer et Pastore rétabli, il va falloir que Cavani soit quand même un peu plus réaliste pour rester sur le terrain. Pour l'instant, c'est catastrophique », a conclu Pierre Ménès.

Articles liés