Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : « Beckham n’avait jamais vu une telle ferveur dans une ville »

Passé par le Real Madrid et Manchester United, David Beckham a été marqué par la fête suite au sacre du PSG en Ligue 1.

Dans les colonnes de L’Equipe Magazine, Zoumana Camara est revenu sur le retour du PSG au sommet de la Ligue 1. Il se souvient notamment de la joie de David Beckham, retraité après son passage à Paris.

« UNE PIZZA NE RÈGLE PAS TOUS LES PROBLÈMES »

« Le groupe a dû surmonter certains obstacles, surtout la barrière de la langue, source de grandes incompréhensions. Quand tu ne comprends pas l’autre, tu as tendance à interpréter les choses sans avoir sa version des faits. Il a fallu briser la glace. Nous retrouver lors de sorties au restaurant a permis d’abattre un peu ces cloisons au sein du groupe (…). Une pizza ne règle pas tous les problèmes, mais ces moments extérieurs au foot auront redonné de l’élan au groupe (…). Presque cinq ans, jours pour jour, après avoir vu Paris jouer son maintien à Sochaux, le PSG se déplace à Gerland. Là, il y avait tout un symbole à aller chercher le titre chez l’ancienne place forte du Championnat. Une fois la victoire acquise (…) la joie a submergé notre vestiaire (…). Ça chantait, ça hurlait (…). »

« HEUREUX COMME S’IL AVAIT GAGNÉ SON PREMIER TITRE »

« Oubliée alors la barrière de la langue ! On formait une EQUIPE. Une équipe en train d’entrer dans l’histoire du club. Je me souviens de Beckham, heureux comme s’il avait gagné son premier titre et qui me dira, le lendemain, dans le bus qui nous conduisait au Trocadéro, à quel point il n’avait jamais vu une telle ferveur dans une ville après un sacre. »

Articles liés