Accès direct au contenu

Foot - OM

OM : Bielsa, Gignac, Nkoulou… Pierre Ménès toujours conquis !

Pierre Ménès

L’OM ne s’arrête plus. En pleine bourre en ce moment, les joueurs de Marcelo Bielsa ont décroché un nouveau succès sur la pelouse de Caen (1-2). Une performance qui a visiblement séduit Pierre Ménès.

Il sera bien difficile de stopper cet OM. Sur une lancée fulgurante de sept succès consécutifs, les Phocéens ne comptent visiblement pas en rester là. Les joueurs de Marcelo Bielsa n’en finissent plus de surprendre. Ils jouent bien et font preuve d’un mental à toute épreuve. Une attitude récompensée par les bons résultats. Pierre Ménès, lui, est conquis.

« LEUR SOUCI PERMANENT DE JOUER AU FOOT EST RÉCOMPENSÉ »

Dans son habituelle chronique Pierrot Football Blog, le journaliste membre du Canal Football Club souligne l’abnégation et la bonne volonté démontrées par les Marseillais : « Vercoutre a alors été très bon devant Alessandrini puis Gignac, mais a fini par s’incliner au bout du temps additionnel sur un but hautement symbolique de ce que demande Bielsa à ses joueurs : alors qu’on est à la 93e minute et que l’OM tient un nul à l’extérieur, on retrouve Nkoulou dans la surface et c’est Mendy qui fait la passe décisive. Alors évidemment, quand tu es premier et que tu remportes tous tes matchs, tu es porté par un vent d’euphorie et de confiance. Ce dont les Marseillais profitent pleinement. Mais s’ils en profitent, c’est parce que leur souci permanent de jouer au foot est récompensé. Si d’autres pouvaient se mettre ça dans la tête, on verrait plus de matchs de cette qualité et avec ce suspense en Ligue 1. »

« BIELSA COMMENCE À S’HUMANISER »

Avec toutes ces bonnes nouvelles, les sourires sont forcément présents dans les rangs olympiens. Même Bielsa s’y met, une attitude marquante pour Ménès : « Et puis une dernière chose concernant Bielsa. El Loco a l’air de vraiment se prendre au jeu avec l’OM. Au début, je le trouvais un poil distancié par rapport à tout ça. Là, il commence à s’humaniser et à devenir plus démonstratif. Son accolade avec Gignac était chouette, tout comme la façon dont il a pris Garande dans ses bras à la fin du match. Déjà qu’il fait bien jouer son équipe, si en plus il devient sympathique, on n’a pas fini de parler de l’OM cette saison. » Surtout si la série se poursuit.

Articles liés