Accès direct au contenu

Foot - LOSC

LOSC : Le club répond sèchement à Pierre Ménès !

Critiqués par Pierre Ménès dimanche dernier, René Girard et les joueurs lillois peuvent compter sur le soutien de leur club qui a sèchement répondu au consultant Canal+.

« C’est pas la première fois cette saison qu’on voit des gestes plus que limites avec les joueurs de Lille. J’ai du mal à croire que la personnalité de son entraîneur y soit totalement étrangère ». En plus de cette déclaration, Pierre Ménès s’est étonné dimanche du sacre de René Girard en tant qu’entraîneur de l’année. Le club nordiste n’a pas vraiment apprécié.

« DES DÉCLARATIONS SCANDALEUSES ET LAMENTABLES »

Dans un long communiqué publié sur le site du club, le LOSC s’en prend fermement au consultant Canal+ : « Dimanche, Pierre Ménès a choisi d’aller un peu plus loin dans son obsessionnelle stratégie de dénigrement. S’en prendre au jeu Lillois ou aux choix tactiques de son entraîneur ne lui suffit plus. Dimanche, il a décidé, comme pour mieux se garantir une nouvelle polémique et une opposition certaine, d’attaquer très directement et personnellement René Girard, l’homme (…) Ces déclarations et insinuations sont, pour employer des adjectifs qu’il utilise abusivement mais qui prennent ici tout leur sens, absolument scandaleuses et lamentables. Elles sont injurieuses et inacceptables car elles portent atteinte, gratuitement et par ignorance, à la réputation et à l’honneur d’un homme. Le LOSC les condamne avec virulence ! »

« UN HUMORISTE EN MANQUE D’INSPIRATION »

Le LOSC s’en prend même au statut de Pierre Ménès : « Pierre Ménès a ce dimanche franchi les limites de ce que le club et de ce qu’un homme peuvent accepter. Le LOSC s’étonne par ailleurs que Canal + puisse tolérer ses dérives répétées, lui accordant même la meilleure partie de son temps d’antenne football, au détriment de journalistes et consultants pourtant plus avertis et mieux renseignés. Journaliste, comédien, polémiste… ? Monsieur Ménès nous fait surtout penser aujourd’hui à ces humoristes en manque d’inspiration qui, frustrés et aigris, construisent leur carrière et leur notoriété sur ce qu’il y a de plus facile et de plus pervers : le dénigrement gratuit et systématique d’autrui. En répondant à Pierre Ménès, le LOSC a bien conscience qu’il participe à le mettre en lumière, à satisfaire son désir quelque peu malsain d’opposition et d’agressivité, à alimenter la polémique autant que son « business ». Mais faut-il pour autant lui laisser le monopole de la critique ? Tout ne peut être dit, et tout ne peut être accepté ! En ne répondant pas, le LOSC aurait trahi ses valeurs au même titre qu’il aurait trahi son entraîneur. »

Articles liés