Accès direct au contenu

Énorme

Lille a croque du lyon

le10sport

Au terme d'un match au scénario épique, Lille s'offre le scalp de Lyon (4-3) malgré un triplé de Lisandro. Claude Puel et l'OL peuvent s'attendre à des lendemains difficiles. 

Lyon craignait ce déplacement dans le Nord face au LOSC, les Lillois ne leur ont pas donné totalement tort. Après trois résultats nuls, les hommes de Claude Puel emmenés par le duo Gomis-Lisandro sur le front de l'attaque, comptaient bien rétablir l'équilibre et surtout, remettre la pression sur le leader bordelais. Message reçu cinq sur cinq par l'OL et par Lisandro Lopez qui d'un superbe piqué trompe Landreau dès la 2e minute. Une entame idéale qui se poursuit avec un pénalty pour une main d'Obraniak dans la surface. L'ancien attaquant de Porto transforme la sentence et plonge Lille dans le doute. Mais les Dogues ont du coeur, et dans le sillage d'un Gervinho virvoltant, Pierre-Alain Frau donne un petit supplément d'âme aux hommes de Rudi Garcia (1-2, 23e). C'était sans compter sur le mirage Lisandro qui en une accélération et une frappe soudaine remet les siens sur les bons rails (1-3, 35e). Un avantage précieux surtout au vue de la qualité du match livré par le LOSC...

Lyon plie devant la pression lilloise

En seconde période, les cartes semblent redistribuées. Le trio Obraniak, Gervinho, Frau pose toutes les peines du monde aux Lyonnais. Une domination sans partage matérialisée par la réduction du score de Gervinho (2-3, 54e) grâce à un superbe ballon piqué qui trompe Lloris. Le portier des Bleus doit s'employer à maintes reprises sur une tête involontaire de Boumsong (57e) et de Tulio de Melo (66e). Alors que la tornade lilloise ne s'estompe pas, Debuchy est cisaillé par Gassama, le pénalty est indiscutable et transformé par Cabaye (70e). Lille appuie une fois de plus sur l'accélérateur et Hazard oblige Lloris à un énième exploit (74e). Après avoir repoussé l'échéance à plusieurs reprises, Gervinho profite d'une superbe offrande d'Hazard pour sceller le sort de la rencontre (4-3, 91e)! Un scénario rocambolesque pour Lyon qui n'a pris que trois points sur douze possibles...