Accès direct au contenu

COUP D’ARRET

Auxerre manque de profondeur

le10sport

Les Icaunais enchaînent une deuxième défaite consécutive, chez eux, face à une équipe de Nancy ambitieuse (1-3). Le début de la fin pour l'AJA, qui vit mal les mauvaises séries ?

L'effet de surprise est terminé. Auxerre, après avoir tutoyé les sommets du championnat après sa victoire sur Monaco le 21 novembre, doit revenir sur terre. La défaite non méritée au Parc des Princes ne semble pas digérée. Serait-ce ce penalty déjugé par l'arbitre de touche suite à une faute de Sakho qui est encore dans les têtes ? Possible. Toujours est-il que les Bourguignons ont enchaîné un deuxième revers consécutif face à Nancy. Plus inquiétant, sur leurs terres (1-3). Là-même où ils avaient donné une leçon à Bordeaux et Monaco. Cette fois, Jelen était blessé et Pedretti suspendu. Le manque de profondeur du banc de l'AJA est donc cruellement mis au jour. Les Bourgeois, Contout et autres Oliech avaient l'envie mais l'ASNL a su casser le rythme pour ne pas permettre aux Icaunais de développer leur jeu.

Planning chargé avant la trêve
Un jeu caractérisé par une certaine faiblesse sur corner, d'où viennent les deux premiers buts des visiteurs inscrits par deux défenseurs centraux (André Luiz puis Ouaddou). Le problème qui se pose désormais à Jean Fernandez, c'est de gérer ce coup d'arrêt. Depuis le début de la saison, l'AJA a déjà enchaîné une mauvaise série. C'était entre le 8 et 22 août (trois défaites d'affilée contre Sochaux 0-1, Lens 0-2 et Lyon 0-3). A cette époque-là, Pedretti et compagnie avaient dégringolé à la 20e et dernière place de la Ligue 1 ! Peu rassurant avant la trêve hivernale, avec notamment trois déplacements à Lorient, Valenciennes et? Marseille.