Accès direct au contenu

Éternel débat

Filmes moi si tu peux

le10sport

L'erreur est humaine et les arbitres nous prouvent un peu plus chaque week-end cette humanité. Quand le rugby et le basket développent la vidéo, le foot reste en retrait. Une erreur ? humaine ?

Le sempiternel débat sur l'utilisation de la vidéo dans le football revient chaque semaine. A chaque nouvelle journée de championnat, sa polémique. Dernier exemple en date, la colère de l'entraîneur du Mans Paulo Duarte furieux contre l'arbitre, coupable d'avoir sifflé un pénalty inexistant. Comment remédier à ces fautes qui gâchent le travail des autres ? La vidéo ? L'arbitrage à cinq comme préconisé par Platini ? Le monde du foot est pour l'instant sans réponse.

La NBA adoube la vidéo

Le rugby a lui déjà choisi son camp. Ce sera la vidéo et la balle ovale ne s'en porte pas plus mal. Mais un nouvel adepte de l'objet numérique vient de rallier l'ovalie : le basket et sa sacro-sainte ligue nord-américaine, la NBA. A partir de cette année en effet, les arbitres d'outre-atlantique verront leur utilisation de la vidéo amplifiée. Au risque de hacher de le jeu ? Peu leur importe tant que l'éthique sportive reste sauve, voire sauvée.