Accès direct au contenu

Foot - Real Madrid

Ligue des Champions : Di Maria, Ibrahimovic… Quand le Real Madrid évoque le PSG !

Si du côté du PSG on ne se félicite pas forcément d’avoir hérité du Real Madrid pour la phase de poules de Ligues des Champions, la tendance est plus ou moins la même du côté de la Casa Blanca.

Ce sera donc LE match de cette première phase de Ligue des Champions. Après avoir accueilli pendant trois saisons le Barça, le PSG va donc devoir s’attaquer cette année à l’autre géant espagnol : le Real Madrid. Si ce match de gala promet un grand spectacle, les dirigeants madrilènes se méfient des Parisiens.

« DI MARIA NOUS A BEAUCOUP APPORTÉ »

À force, les supporters parisiens commençaient à se laisser d’affronter chaque année le FC Barcelone. À chaque tirage, les boules semblaient maudites pour le PSG, qui à un moment ou un autre tombait systématiquement sur les catalans, en phase de poules comme en quart de finale. Mais cette fois, étant donné l’impossibilité des deux clubs de s’affronter (tous les deux dans le chapeau 1), le sort a offert aux parisiens le Real Madrid, pas forcément mieux… Si l’état-major parisien sait que la tâche s’annonce compliquée, les dirigeants madrilènes sont loin de crier victoire, comme le confie Emilio Butragueño, dirigeant du club espagnol, au Parisien : « Le PSG a beaucoup grandi ces dernières années, il a recruté de très bons joueurs, C’est une très bonne équipe. Ce sera très compliqué face à eux. Les retrouvailles avec Di Maria ? Il nous a beaucoup apporté. Zlatan, lui, est capable de gagner des matchs à lui tout seul. »

« DEUX DES PLUS GROSSES ÉQUIPES EUROPÉENNES »

Avec dans le même groupe Malmö et le Shakhtar Dontesk, le PSG et le Real devraient combattre logiquement pour la première place de la poule, à moins que les Ukrainiens ne viennent jouer les trouble-fêtes. Jorge Valdano, ancien directeur sportif madrilène, se méfie lui de tout le monde : « Bien sûr que le Real et Paris sont deux des plus grosses équipes européennes et sont des candidats à la finale. Mais Malmö et le Shakhtar peuvent leur poser des problèmes. Il faut être prudent. »

Articles liés