Accès direct au contenu

Foot - Barcelone

Barcelone : Ces nouvelles révélations après une grosse colère de Neymar !

Neymar, Luis Enrique, FC Barcelone

Brillant sur le terrain depuis le début de la saison, Neymar ne semblerait pourtant pas entretenir de très bonnes relations avec son coach, comme l’a révélé la presse espagnole.

Sur le terrain, après une première saison d’adaptation, Neymar (22 ans) a pris une autre dimension. Plus régulier, plus efficace, il ne fait toutefois pas l’unanimité dans le vestiaire. Lors de la rencontre face à Séville le 11 avril dernier (2-2), Neymar a montré plusieurs signes d’énervement sur le banc de touche après que son coach Luis Enrique ait décidé de le remplacer. Bien que son père ait récemment étouffé la polémique, en annonçant que l’incident fut rapidement clos, le média espagnol Sport a révélé de nouvelles informations sur l’attitude du Brésilien après ce match.

NEYMAR N’A PAS VOULU S’EXCUSER AUPRÈS DE LUIS ENRIQUE

À la suite de ce geste d’humeur, les capitaines du Barça ont conseillé à Neymar de présenter ses excuses au groupe pour cette attitude assez peu respectueuse envers ses coéquipiers. Le Brésilien s’est alors exécuté et a demandé pardon à l’ensemble des joueurs de l’effectif pour son comportement et le manque de respect qu’il a montré durant cette rencontre face à Séville. Néanmoins, les capitaines lui avaient également soumis l’idée d’aller à la rencontre de Luis Enrique, pour également s’excuser. C’est ici que le bât blesse, puisque le Brésilien a tout simplement refusé de présenter ses excuses à son coach, assurant qu’il n’avait rien à lui dire.

LUIS ENRIQUE CÈDE AUX CAPRICES DE MESSI ET NEYMAR

Il y a peu AS révélait que Luis Enrique préférerait sortir Suarez durant les rencontres plutôt que Messi ou Neymar. La raison ' Neymar et Messi n’apprécient guère se retrouver sur le banc, et le font clairement savoir. Devant ces sautes d’humeur, le technicien catalan se retrouve dans l’obligation de ne pas faire jouer les 90 minutes à Suarez, qui devient donc victime de la complaisance de Luis Enrique face aux caprices du Brésilien et de l’Argentin.

Articles liés