Accès direct au contenu

Foot - Equipe de France

Équipe de France : Kinglsey Coman, Anthony Martial… Nabil Fekir se livre sur la concurrence !

Malgré sa grave blessure, Nabil Fekir n’a pas peur de la nouvelle concurrence de Kinsley Coman et Anthony Martial avec l’équipe de France.

Depuis début octobre, Nabil est éloigné des terrains suite à une rupture du ligament croisé antéro-interne du genou droit. Le milieu de terrain de l’OL pourrait faire son grand retour en mars en avril en vue de l’Euro 2016. Didier Deschamps a fait appel à Kingsley Coman et Anthony Martial à son poste mais lors d’un long entretien accordé à L'Équipe, l’international tricolore ne se focalise pas sur cette nouvelle concurrence.

 « Je ne suis pas du genre à avoir peur de la concurrence »

« Le fait que Didier Deschamps ait appelé Kinsley Coman et Anthony Martial ? C’est tant mieux. Je ne suis pas du genre à avoir peur de la concurrence. Ce n’est pas parce qu’ils sont arrivés que je vais les bouder ou ne pas leur parler. J’ai confiance en moi, tout simplement. Est-ce que je me faisais ma place chez les Bleus ? Je ne dirais pas ça comme ça. Les gars me soutiennent Récemment, Moussa Sissoko m’a envoyé un message. Le coach et son adjoint, Momo (le responsable de la sécurité), les kinés prennent de mes nouvelles. Je sens bien qu’ils ne m’ont pas oublié. Le coach m’encourage », avoue Nabil Fekir.

« C’est vrai qu’il y a une belle génération »

« Une génération exceptionnelle semble montrer en puissance avec moi mais aussi Varane, Pogba Martial, Coman, Mangala, Digne et Griezmann ? On verra bien. Le coach nous cadre. C’est un grand sélectionneur. C’est vrai qu’il y a une belle génération. J’arrive au bon moment. On va essayer de faire quelque chose de grand », insiste l'attaquant de l’OL.

Articles liés