Accès direct au contenu

Foot – Équipe de France

Anelka : « Si un jour je dois partir en guerre, je placerai Evra en première ligne »

Anelka-Evra

Dans la nouvelle édition du magazine L’Optimum, Nicolas Anelka a pris la défense de Patrice Evra, plusieurs semaines après sa sortie médiatique dans Téléfoot.

Les propos de Nicolas Anelka se font rares. Depuis sa dernière apparition sous le maillot bleu, l’ancien attaquant d’Arsenal, de Chelsea et du PSG reste dans l’ombre malgré un retour récent en Premier League sous les couleurs de West Bromwich Albion. Alors que son ami Patrice Evra a été placé sous le feu des projectreurs en octobre dernier, Anelka a endossé le rôle d’avocat dans les colonnes de L’Optimum.

« UN DÉFENSEUR INTRAITABLE »

« Si un jour je dois partir en guerre, tout de suite à côté de moi, en première ligne, je placerai Patrice Evra. D’ailleurs il n’y en a pas beaucoup que je mettrai… Sur le terrain c’est un compétiteur-né, un défenseur intraitable. Il joue à Manchester United depuis neuf saisons. Sir Alex Ferguson l’a nommé vice-capitaine : tout sauf un hasard. En Angleterre, il s’est bâti l’un des plus gros palmarès : cinq fois champion, trois fois vainqueur de la Cup, une Ligue des Champions etc. L’homme, justement, est drôle, convivial et fidèle en amitié. Surtout, il est très attaché à l’équipe de France, au maillot bleu » a confié l’ancien international français.

« MEILLEUR LATÉRAL GAUCHE DU MONDE »

Ces arguments avaient été avancés par Patrice Evra au micro de Téléfoot : « Quand je sors, je ne me suis jamais fait siffler mais ils veulent mentir aux gens, montrer qu’Evra est le mal-aimé. Je ne sais pas ce qu’il a contre moi. J'ai été élu meilleur latéral gauche du monde et quatre fois meilleur arrière gauche d’Angleterre. Je ne sais même pas s'il a été élu une fois meilleur latéral du monde » avait indiqué Evra au moment d’évoquer Bixente Lizarazu.

Articles liés