Accès direct au contenu

Omnisport

Athlétisme - Dopage : Renaud Lavillenie sort du silence sur l’affaire de dopage de masse !

Renaud Lavillenie a réagi aux dernières informations de deux médias sur une affaire de dopage de masse, cachée par la fédération internationale.

Énorme séisme dans le monde de l’athlétisme suite aux informations divulguées ce dimanche par ARD, média allemand et son consort britannique, le Sunday Times. Ces deux groupes de presse ont révélé l’existence d’un fichier au sein de la fédération internationale avec 12 000 tests sanguins collectés sur 5 000 athlètes entre 2001 et 2012. Pire, 800 d’entre eux auraient présenté des résultats qui « suggèrent grandement du dopage ou qui sont au minimum anormaux » surtout du côté des Russes et des Kényans. Un résultat qui a vite fait réagir Renaud, lors d’une interview accordée à Stade 2 ce dimanche.

« JE NE M’ATTENDAIS PAS À UNE TELLE AMPLEUR »

« Il y a quand même un peu de stupéfaction de voir que tout ça est un peu caché, contrôlé par la Fédération internationale. Elle n'a peut-être pas choisi l'option la plus claire mais a sans doute voulu préserver notre sport. Car on sait que s'il y a des dizaines et des dizaines de cas positifs révélés chaque année, ça décrédibilise notre sport. Le deuxième sentiment, c'est que ce n'est pas un effet de surprise. Il ne faut pas être dupe. On sait que dans notre sport, il y a beaucoup de tricheurs. Mais honnêtement, je ne m'attendais pas à une telle ampleur, c'est quand même énormément de personnes », regrette Renaud Lavillenie.

Articles liés