Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Du nouveau pour un prétendant de Lavezzi ?

Ezequiel Lavezzi, PSG

Alors qu’un retour d’Equiel Lavezzi est évoqué par la presse italienne depuis de nombreux mois, l’Inter Milan était annoncé partante pour accueillir l’Argentin ? Toutefois, le nouveau propriétaire milanais, Erick Thohir, a assuré qu’il ne viserait pas de joueurs aux prix colossaux.

Comme l’annonçait Laurent Blanc en début septembre, le départ d’Ezequiel Lavezzi n’a jamais été envisagé par le PSG. « Lavezzi ? On a dit qu’il devait s’en aller mais il est encore au PSG. Pour moi, il n’a jamais été à vendre. Le marché est définitivement fermé. J’ai vu que vous aviez dit et écrit que de nombreux joueurs étaient censés arriver en Italie, mais je n’en ai vu que deux, ceux dont le contrat arrivait à expiration, Alex et Ménez », assurait le tacticien parisien.

LAVEZZI, C’EST 25M€ ?

Pourtant, ce ne sont pas ces déclarations qui ont calmé les ardeurs des cadors de Serie A. En effet, l’Inter Milan, le Milan AC ou encore le Napoli seraient toujours très intéressés par le profil de l’international argentin, sous contrat jusqu’en juin 2016 avec le club de la Capitale. Reste à savoir si ces écuries disposent réellement des moyens pour arracher l’ailier offensif au double champion de France, lui qui n’a jamais clairement laissé la porte ouverte à quelconque départ. Estimé à près de 25M€ par la presse transalpine, Ezequiel Lavezzi ne devrait en tout cas pas rejoindre l’Inter Milan

L’INTER MILAN PAS CHAUD POUR DES RECRUES STARS

Le nouveau propriétaire du club lombard, Erick Thohir, a en effet assuré qu’il ne viserait pas de recrues XXL, lui qui avait promis un mercato ambitieux à son arrivée. « Recruter un grand nom ? C’est quelque chose de délicat pour le moment, je préfère donner de l’équilibre à l’équipe avec des interventions plus ciblées dans l’effectif. Nous sommes plutôt bien pour le moment, j’aimerais donner plus de tranquillité à mes joueurs en leur offrant de nouveaux contrats, comme j’ai pu le faire avec Icardi et Kovacic. Je ne suis pas le genre de gars qui fait n’importe quoi et qui achète sans logique. Je suis convaincu que nous devons réaliser des investissements ciblés », a-t-il confié lors d’un entretien accordé au quotidien transalpin La Stampa.

Articles liés