Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Avocats, agents, dirigeants… Ils jugent tous la mère d’Adrien Rabiot !

Adrien Rabiot, PSG

Plusieurs sources ont apporté leur vision sur l'influence de la mère d'Adrien Rabiot, qui est aussi son agent.

Adrien Rabiot, un dossier chaud qui fait beaucoup parler en France depuis cet été. Le joueur de 19 ans a fait part de son envie d’avoir un plus grand temps de jeu et est même prêt à quitter le Paris Saint-Germain, son club formateur, si celui-ci ne lui offre pas cette chance. D’ailleurs il y a eu beaucoup de frictions entre l’entourage du milieu de terrain et le club de la capitale, des frictions qui ont un point commun, l’agent et mère du footballeur.

CERTAINS LA QUALIFIENT DE « CASTRATRICE »…

Figure encore inconnue il y a quelques mois, Véronique Rabiot s’est révélée être une négociatrice tenace et inflexible, tant bien que la mère et agent d’Adrien Rabiot s’est construit une sacrée réputation en Ligue 1. « C’est le stéréotype du parent qui, plein de bonnes intentions, pense gérer la carrière de son enfant, mais lui fait plus de mal que de bien » a confié une source proche du PSG, dans les colonnes du JDD. « Elle voulait que ce soit Harvard pour la scolarité et le George-V pour le logement » plaisante même un dirigeant de Ligue 1, qui a essayé d’atteindre le joueur en 2008. « Elle est un peu comme ces joueuses de tennis qui ont un père castrateur » analyse-t-on du côté de Saint-Etienne, club intéressé par le profil du milieu de terrain en 2013.

…D’AUTRES LA TROUVENT « ÉPATANTE »

Une image de tyran qui n’est toutefois pas partagée par tout le monde. Du côté de Toulouse par exemple, club au sein duquel Adrien Rabiot a évolué en prêt en 2013, on entretient « des relations cordiales avec une maman qui avait une vision très claire des intérêts de son fils ». Pour Arnaud Péricard, avocat du clan Rabiot depuis un an et demi, Véronique Rabiot gère très bien les intérêts de son fils. « Dans l’accompagnement de jeunes sportifs, j’ai rarement vu quelqu’un du niveau de Mme Rabiot » a-t-il expliqué dans les colonnes de l’hebdomadaire. « Elle est assez épatante. Adrien est passé pro à 17 ans et évolue en équipe de France. Il n’en serait pas là sans la clairvoyance de sa maman ».

Articles liés