Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - PSG/ASSE/OM : Ntep ouvre la porte à un départ

Paul-Georges Ntep

Annoncé dans le collimateur de nombreux clubs français et européens, Paul-Georges Ntep fait le point à ce sujet. L’attaquant de l’AJ Auxerre assure qu’il pourrait changer d’air lors du mercato hivernal, mais pas à n’importe quel prix.

Comme Le 10 Sport vous l’annonçait en exclusivité, Paul-Georges Ntep fait partie des cibles de l’OM et d’Arsenal sur le mercato. Par ailleurs, l’ASSE, le PSG ou encore le LOSC le suivraient de très près. Interrogé dans les colonnes de L’Equipe, l’attaquant de l’AJ Auxerre a fait le point à ce sujet.

« UNE RÉFLÉXION QUE JE MÈNE »

« Partir cet hiver ? C’est une réflexion que je mène actuellement. C’est une décision qui doit se prendre en fonction du projet présenté, du temps de jeu, du style de l’équipe. Mais l’important, ce n’est pas de partir, c’est de partir pour prendre une dimension supplémentaire. Mon choix n’est pas arrêté. Aujourd’hui, c’est important de continuer à progresser mentalement et de régler des choses dans ma vie personnelle. Je suis focalisé sur ces objectifs-là. La question se posera peut-être cet hiver mais ce sera au club, d’abord, d’avoir une réflexion. Moi, le jour où j’aurai un choix sportif intéressant devant moi, je me poserai la question », assure l’attaquant de l’AJ Auxerre.

LA FRANCE OU L’ÉTRANGER ?

« Ce qui fait la différence pour un joueur quand il part à l’étranger, c’est la maturité. Et je pense être mature. Je suis quelqu’un qui ne demande qu’à apprendre. J’ai toujours été curieux. La France ou l’étranger, ce sera toujours à moi ensuite d’assumer mes choix. Arsenal, c’est un club qui parle à tout joueur. C’est un club qui fait confiance aux jeunes. Après, c’est toujours la même question, ça dépend du projet. Arsenal, oui, mais pour y faire quoi ? Partir, oui, mais pour faire quoi ? Si c’est aller dans un club pour s’asseoir sur le banc, où est la progression ? Je ne dis pas que je veux aller dans un grand club pour être titulaire tout de suite, mais, au moins, que je puisse apporter à moyen terme », assure Paul-Georges Ntep, qui pourrait changer d’air contre 8M€ lors du prochain mercato.

Articles liés