Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Espagne

Mercato - Liverpool/Barcelone : « Suarez ? Une sanction draconienne, totalitaire et fasciste ! »

Luis Suarez

Après avoir mordu Giorgio Chiellini lors du match de Coupe du monde opposant l’Italie à l’Uruguay, Luis Suarez a été suspendu de toute activité liée au football pendant quatre mois. Son avocat, Alejandro Balbi, condamne fortement la sanction de la FIFA.

Sa suspension ne l’ayant pas empêché de signer avec le FC Barcelone, Luis Suarez devra désormais attendre jusqu’au 25 octobre prochain pour jouer son premier match avec les Blaugranas. Dans des propos relayés par la COPE, son avocat a vivement critiqué l'attitude de la FIFA dans ce dossier.

UNE VIOLATION DU DROIT DU TRAVAIL

Alejandri Balbi estime ainsi que les droits de son client n’ont pas été respectés. « On est en train de porter atteinte au droit au travail d’un footballeur, et le football devrait s’en préoccuper. Ne pas pouvoir voir un match au stade, s’entrainer, ou faire son travail est désagréable. Nous espérons que cette sanction draconienne, totalitaire et fasciste sera révoquée. » Si la formule semble dure, elle montre la volonté de l’avocat d’utiliser tous les moyens mis à sa disposition pour annuler cette sanction.

UN RECOURS AUPRÈS DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF DU SPORT

L’avocat de Luis Suarez ne s’avoue pas vaincu dans cette affaire et compte bien faire appel auprès du Tribunal Administratif du Sport. Dans ses déclarations relayées par la COPE, il ne comprend pas l’obstination de la FIFA concernant le maintien de la sanction réservée à son client. « Nous allons faire appel auprès du TAS, Luis a reconnu son erreur, mais il est évident qu’aux yeux de la FIFA, s’excuser n’a aucune importance. La justice est lente, mais elle se fait toujours ».

Articles liés