Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Suarez, Messi, Neymar… Comment le Barça pourrait organiser son attaque

Luis Enrique, Barcelone.

Depuis l’officialisation vendredi du transfert de Luis Suarez à Barcelone, une question se pose : comment Luis Enrique va-t-il faire cohabiter en attaque son trio offensif Messi, Neymar et Suarez? Tentative d'explication.

Luis Enrique va avoir un problème de riches, en disposant d’un des meilleurs trio offensif que le football ait connu. En effet, difficile de faire mieux que Messi, Neymar et Suarez en attaque. Ce sera au coach catalan d’arriver à faire jouer les trois stars. Surtout que la relation Messi - Neymar, après un an ensemble, n’a pas encore donné entière satisfaction. Trois possibilités s’offre à lui, Neymar semble destiner au côté gauche de l’attaque. Si Messi veut conserver sa place au centre, Suarez pourrait évoluer à droite, comme Cavani au PSG. Les autres solutions seraient de faire reculer d’un cran Messi ou de le remettre à droite. Mais est-ce que la star argentine est prête à cela ? Lui qui a poussé vers la sortie des grands numéro 9, tels que Zlatan Ibrahimovic ou Samuel Eto’o. Normalement, il va falloir attendre jusqu’au 26 octobre pour avoir les premiers éléments de réponse !

MESSI ET NEYMAR MIS DANS LA CONFIDENCE ?

A en croire le Mundo Deportivo, qui relaie l’information sur son site internet, le Barça aurait fait les choses dans les règles en contactant Lionel Messi et Neymar. D’après le quotidien ibérique, les Blaugranas auraient mis dans la confidence l’Argentin et le Brésilien avant de recruter Luis Suarez cet été. Les deux joueurs auraient donc donné leur accord.

SUAREZ DEVANT LE TAS

L’avocat de Luis Suarez ne s’avoue pas vaincu dans cette affaire et compte bien faire appel auprès du Tribunal Administratif du Sport. Dans ses déclarations relayées par la COPE, il ne comprend pas l’obstination de la FIFA concernant le maintien de la sanction réservée à son client. « Nous allons faire appel auprès du TAS, Luis a reconnu son erreur, mais il est évident qu’aux yeux de la FIFA, s’excuser n’a aucune importance. La justice est lente, mais elle se fait toujours. »

Articles liés