Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Un retour de Guilavogui est-il possible ?

L’ASSE cherche activement un milieu défensif pour renforcer son effectif cet hiver. La piste menant à Josuha Guilavogui est-elle crédible ? Le 10 Sport a enquêté.

Dans son édition de la semaine, Le 10 Sport fait le point sur le prochain mercato hivernal de l’ASSE. Les dirigeants stéphanois cherchent en priorité un milieu défensif athlétique pour palier au départ de Josuha Guilavogui l’été dernier. Le milieu de terrain de l’Atlético Madrid n’a pas été remplacé. Pistés par les Verts, le Bordelais Lamine Sané et le Rémois Grzegorz Krychowiak ne devraient pas quitter leurs clubs cet été. Le premier est trop cher pour l’ASSE, le second n’est pas à vendre. « Je tiens à être clair. Grzegorz Krychowiak finira la saison avec le Stade de Reims », explique dans les colonnes du 10 Sport de cette semaine le président rémois Jean-Pierre Caillot.

EXCLU - Mercato - Krychowiak : «L’OL et l'ASSE me voulaient l'été dernier»

GUILAVOGUI EST SUIVILes milieux de terrain de qualité ne seront pas nombreux sur le marché cet hiver. L’ASSE a fait le tour de la question et la situation délicate d’un ancien pur produit de la maison verte est suivie de près dans le Forez. Et si la solution n’était pas de faire revenir Josuha Guilavogui, lui qui est parti en fin de mercato estival pour 10 millions d’euros à l’Atlético Madrid ? Josuha Guilavogui a laissé un excellent souvenir à l’ASSE. Il est apprécié de tous à Saint-Étienne et continue d’avoir des contacts réguliers avec des membres de son club de cœur. L’international français vit aussi un début de saison très compliqué avec l’Atlético Madrid. L’ex-Stéphanois joue très peu et il n’a pas la confiance de l’entraîneur Diego Simeone. Il a également perdu sa place dans le groupe France.

UN PRÊT, UNIQUE SOLUTION D’après nos informations, la marge de manœuvre est toutefois étroite pour l’ASSE. Josuha Guilavogui ne compte pas quitter Madrid pour l’instant.Le milieu de terrain, touché par certaines déclarations de son entraîneur, veut démontrer à son coach de quoi il est capable. Il n’a toutefois pas encore été contacté personnellement par l’ASSE dans l’optique d’un éventuel retour. En revanche, le salary cap imposé dans le Forez, à hauteur de 90 000 euros, n’est pas forcément un frein pour d’éventuelles négociations futures. L’ASSE n’a pas les moyens d’envisager un transfert sec mais un prêt de six mois pourrait être une solution. « Une opération gagnant-gagnant pour les trois parties », explique un proche du dossier.

Retrouvez l’intégralité de cet article dans Le 10 Sport, actuellement en kiosques

A.F.

Articles liés