Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Un bon de sortie pour deux cadres qui ont la cote ?

Max-Alain Gradel, ASSE

La saison n’est toujours pas terminée et Saint-Etienne vise toujours une place européenne, mais le mercato semble déjà avoir débuté dans le Forez.

L’AS Saint-Etienne réalise actuellement une de ses meilleures saisons depuis plusieurs années, au point d’être toujours en course pour une place qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions, à seulement trois journées de la fin. Ces bonnes performances ont permis à plusieurs joueurs de Christophe Galtier de se mettre avant, au point de susciter des convoitises en Europe. Parmi eux, Franck Tabanou et Max-Alain Gradel pourraient rejoindre la Premier League, sans que leur club ne les retienne.

GRADEL ET TABANOU ONT LA COTE EN ANGLETERRE

Dans son édition de lundi, L’Équipe révèle que l’ASSE serait prêt à vendre Franck Tabanou et Max-Alain Gradel. En effet les Verts chercheraient à se renforcer et voudraient donc récupérer des liquidités en vue de la saison prochaine. Ainsi, Tabanou qui a reçu une offre de Swansea en janvier dernier à laquelle il ne serait pas resté insensible, pourrait quitter le Forez cet été. Son coéquipier ivoirien, auteur de 12 buts cette saison, jouit également d’une belle cote en Premier League et pourrait lui aussi traverser la Manche lors du prochain mercato.

GALTIER AGACÉ PAR L’ATTITUDE DE SES JOUEURS

Pour Christophe Galtier, ces nombreuses spéculations impactent les performances de ses joueurs, qui ne sont plus seulement concentrés sur les résultats de l'équipe. Une attitude que le coach stéphanois a fustigé après la défaite face à Bastia (1-0): « Aujourd’hui, je coupe court à tout ça. Je constate que l’équipe n’est plus l’intérêt principal du vestiaire, que chacun pense à sa petite gueule, ne voit pas plus loin que son nombril. L’état d’esprit se perd et si ça continue, on aura gâché une saison qui certes n’était pas exceptionnelle sur le plan du jeu, mais qui, en termes de points, était une belle saison. Les états d'âme normalement, c'est à partir du 24 mai, après le dernier match. Trop de joueurs pensent de manière individuelle », a-t-il déclaré après la rencontre.

Articles liés