Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Trémoulinas restera t-il en juin ? Rocheteau répond

Benoit Trémoulinas

Arrivé à l’ASSE sous forme de prêt cet hiver, Benoit Trémoulinas dispose d’une option d’achat que pourraient lever les dirigeants stéphanois à l’issue de la saison. Interrogé par L’Equipe, Dominique Rocheteau fait le point sur ce sujet.

Alors que Faouzi Ghoulam a finalement quitté l’ASSE dans les dernières heures du mercato hivernal, Benoit Trémoulinas est arrivé en renfort afin de pallier son départ. L’ancien Bordelais, prêté par le Dynamo Kiev, dispose d’une option d’achat à hauteur de 4M€ dans son contrat avec les Verts. Un élément qui pourrait inciter l’ASSE à miser sur du long-terme avec le latéral gauche tricolore…

« IL N’Y AURA PAS DE PROBLÈME D’ÉTAT D’ESPRIT »

« Guilavogui et Trémoulinas ? Ils ont deux challenges : l’un avec Saint-Etienne, l’autre avec l’équipe de France. S’il n’y avait pas eu la Coupe du monde en juin, on n’aurait peut-être pas pu les avoir. Josuha est revenu pour faire une pige. Pour Trémoulinas, on possède une option d’achat de 4M€, on verra. On les a surtout pris pour nous aider jusqu’en mai. Le danger, au mercato d’hiver, c’est les problèmes d’adaptation et d’état d’esprit. Or, avec eux, on sait qu’il n’y en aura pas », assure le coordinateur sportif de l’ASSE, Dominique Rocheteau, dans les colonnes de L'Equipe.

LES AMBITIONS DE TRÉMOULINAS

Présenté par l’ASSE en début de semaine, Benoit Trémoulinas affichait ses ambitions sous ses nouvelles couleurs : « C'était un vrai challenge parce que je pense qu'à Bordeaux j'avais tout gagné. Il ne me restait plus qu'un an de contrat donc pour moi c'était une évidence de ne pas partir libre de Bordeaux. Kiev était une très belle occasion, un beau challenge. Ça s'est très bien passé les trois premiers mois, ensuite beaucoup moins parce que j'ai beaucoup moins joué. Donc il y a une réflexion en ce mois de décembre et en début de ce mois de janvier, donc je suis là aujourd'hui ».

Articles liés