Accès direct au contenu

Pour tout chambouler ?

TFC : Rivière a aggravé la punition de Ben Yedder

Auteur d’un doublé retentissant samedi soir sur la pelouse d’Evian T-G (4-0), Emmanuel Rivière s’est rappelé au bon souvenir de la Ligue 1. Un réveil qui ne fait pas les affaires de la nouvelle pépite locale, Wissan Ben Yedder.

Ben Yedder, le grand puni ?

L’ancien joueur de Futsal était au cœur de la tourmente cette semaine avec l’équipe de France Espoirs. La virée en boîte de nuit aux côtés de Yann M’Vila et d’autres membres de la sélection nationale a-t-elle été la raison de sa présence sur le banc samedi à Annecy face à Evian TG ? Pour son entraîneur Alain Casanova, le sujet semble gênant et annonce que cela reste de l’ordre du sportif : « Pourquoi voulez-vous que ce soit autre chose ? Pour les matchs qui suivent les trêves internationales, j’ai l’habitude de m’appuyer sur les joueurs qui sont restés travailler avec nous pendant les deux semaines », a-t-il précisé. Seulement voilà, son sérial buteur (6 buts en 8 matches de L1) n’a pas disputé la moindre minute de jeu. Un première cette saison…

Le come-back de Rivière !

Du coup, le technicien de la Ville Rose a opté en faveur d’un autre buteur espoirs de son effectif : Emmanuel Rivière. Arrivé durant l’été 2011 en provenance de l’AS Saint-Etienne (6 M€), il s’était montré décevant la saison passée en raison de blessures à répétition. Cette fois-ci, il n’a pas perdu l’occasion de se montrer en claquant un doublé avec classe (4-0). Une véritable satisfaction pour son entraîneur : « Manu est vraiment bien revenu. Il a fait une bonne entrée à VA, il a marqué en amical contre Osasuna (2-1). Il a eu des débuts assez difficiles avec nous, mais on connaît son potentiel. Je suis sûr qu’il va faire une grande saison », reconnaît Casanova. Un danger au long terme pour l’autre grand talent toulousain Wissan Ben Yedder ? Quoiqu’il en soit, l’ancien joueur des Verts a marqué davantage de points que son partenaire cette semaine.