Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG/OM : Pourquoi le PSG doit se méfier…

Le PSG affronte l’OM ce week-end au Parc des Princes pour le traditionnel Clasico. Si le PSG est le grand favori de cette rencontre, Paris a tout à craindre d’un OM qui n’a rien à perdre.

Le Clasico a perdu de sa saveur ces derniers mois. Largement en tête de la Ligue 1, le PSG ne joue plus dans la même cour que l’OM. Lorsque l’OM espère timidement terminer sur le podium de Ligue 1 en fin de saison, le PSG pense secrètement à remporter la Ligue des Champions. L’OM, sorti par la petite porte de la Ligue des Champions cette saison, se déplace sans grande prétention chez un adversaire qui se ballade, même en Ligue des Champions. Alors oui, il y a eu la petite phrase de Florian Thauvin dans le magazine Surface : « Quand on parle de Paris, on dit, c’est vrai, qu’ils ont de bons joueurs et une grande équipe. Mais il n’y a plus de valeurs au PSG. Ils ne parlent plus que d’argent » . Une petite phrase qui rappelle que les PSG/OM ne sont pas des matchs comme les autres.

Mercato - PSG/OM : Les 5 raisons qui prouvent que Thauvin a tort à propos du PSG

L’OM VA TENTER QUELQUE CHOSE…

José Anigo va sans doute « bétonner » dimanche soir au Parc, en reconduisant un système de jeu en 5-3-2 que l’entraîneur de l’OM a expérimenté à Geoffroy-Guichard, le 16 février dernier (1-1). L’OM, inférieur individuellement comme collectivement, n’a pas beaucoup d’autres solutions. Sinon celle de jouer à 120% et de surprendre le PSG d’une autre manière. En pressant le PSG, en « agressant » dans le bon sens du terme les joueurs du PSG. Plusieurs fois, cette saison, Paris n’a pas été maître de son sujet en Ligue 1. À chaque fois, les adversaires du PSG ont utilisé la même recette. Un pressing de tous les instants. Et si la solution était celle-ci ? Gêner au maximum la circulation du ballon des Parisiens. Car si l’OM laisse le ballon au PSG et se replie derrière, le PSG va faire la différence à un moment donné sur son talent.

DÉFENDRE OU PRESSER, IL FAUT CHOISIR

Ancien joueur du PSG, Ali Benarbia n’en dit pas moins. « Pour moi, le clasico PSG-OM n’est pas déséquilibré. Les Marseillais ont toujours été bons lorsqu’ils ont été agressifs dans les duels. Plus ils vont laisser du terrain à Paris, plus ils vont se faire balader. Mais si les Marseillais sont très proches d’eux et arrivent à les empêcher de développer leur jeu, ils auront une chance. L’OM peut vraiment gêner Paris si les joueurs mettent l’agressivité nécessaire » , a-t-il expliqué sur RMC. Une question subsiste. Le système en 5-3-2 permet-il cela ? Ce n’est pas forcément la tactique la mieux adaptée à un pressing de tous les instants. Ce système permet davantage de se rassurer défensivement en défendant plus bas… José Anigo va devoir résoudre l’équation avant dimanche.

Articles liés