Accès direct au contenu

Serein

PSG : quand Sirigu sexcuse, Pastore rigole

Si certains joueurs du Paris Saint-Germain l’avaient particulièrement mauvaise après cette défaite, d’autres, comme Javier Pastore, affichaient une étonnante décontraction.

C’est un Salvatore Sirigu défait que nos journalistes présents sur place ont croisé dans les travées du Vélodrome. « C'était un match important pour nous et les supporters. Je suis désolé (il le répète 3 fois). Marseille a bien joué, avec détermination, c'est la différence aujourd'hui. Il faut qu'on y réfléchisse. Marseille a traversé une période difficile et ils sont entrés sur le terrain pour gagner. Il n'y a rien d'autre à dire. » Une déception partagée par Blaise Matuidi : « La défaite est dure à expliquer. La saison est longue, on va continuer à travailler. C'est un jour sans face a l'OM. On est déçu pour nous et les supporters. Il y aura des jours meilleurs. Il y a de la déception et de la colère d'avoir raté le Clasico. »

Pastore fait des photos
Mais tous n’ont pas voulu s’exprimer. Il y a Kevin Gameiro qui fait le coup du portable pour esquiver la foule des journalistes présents, alors que Mamadou Sakho n’a pas souhaité parler. Quant à Mevlut Erding, sa réponse a été claire : « Parler ? Pourquoi ? ». Mais le pompon était pour Javier Pastore. On attendait de lui, après sa prestation, qu’il se fasse tout petit. Finalement, c’est plutôt un Pastore qui avait le sourire et posait pour des photos avec les supporters marseillais que l’on a pu croiser. Pas bouffé par les regrets donc...

Avec Maxime Raulin, à Marseille

A lire aussi : PSG : quand Al-Khelaifi fait la tronche