Accès direct au contenu

Machine à ne pas perdre

OM : Pourquoi Mbia est indispensable

OM : Pourquoi Mbia est indispensable

Pas besoin d’aller chercher très loin pour avancer une raison aux maux actuels de l’OM et surtout à son manque de caractère. Celle-ci se nomme Stéphane Mbia. Blessé depuis plus de deux mois suite à une fracture du cinquième métatarse du pied gauche, l’absence du Camerounais fait cruellement défaut à son équipe. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Depuis son arrivée à Marseille en 2009, quand Mbia joue, l’OM est quasiment imbattable avec 89,1 % de matchs sans défaite. A l’inverse, quand il est absent, ce pourcentage chute de quasiment 20%. Cette saison, Marseille était d’ailleurs resté invaincu (deux nuls contre Sochaux et Auxerre) quand l’ancien Rennais pouvait encore tenir son rang. Mieux, avec Stéphane Mbia, l’OM est quasiment assuré de ne jamais perdre contre les « gros » (une seule défaite depuis son arrivée, lors de la réception de Lille la saison dernière).

« C’est un combattant »
Mais plus que son côté porte-bonheur, c’est de sa mentalité de gladiateur dont l’OM est terriblement orphelin. « C’est un gagneur, un combattant, confirme Pierre Dréossi, le directeur sportif du Stade Rennais. Quand tu joues à côté de lui, il t’amène de la force. Il arrive à transférer sa puissance à l’équipe. » Une puissance physique, une autorité naturelle et une soif de vaincre communicative et permanente qui rassurent et galvanisent les troupes et qu’Alou Diarra est incapable de combler à l’heure actuelle. L’ancien Bordelais est même à des années lumières du rendement et de l’impact sur le groupe de Mbia.

« Mbia manque forcément à l’OM »
« Stéphane est très important dans l’équilibre de l’équipe, poursuit Pierre Dréossi. Un joueur comme lui, on a toujours envie qu’il joue donc j’imagine que c’est le cas à Marseille et qu’il leur manque forcément. Quand il est à 100%, il peut jouer dans beaucoup d’équipes de très, très haut niveau. »

Statistiques depuis 2009 pour l’OM

Avec Mbia
55 matchs : 29 victoires (52,7 %) – 20 nuls (36,4%) – 6 défaites (10,9%)
Soit : 89,1 % de matchs sans défaite

Sans Mbia
32 matchs : 14 victoires (43,75 %) – 9 nuls (28,125%) – 9 défaites (28,125%)
Soit : 71,875 % de matchs sans défaite