Accès direct au contenu

Entretien

Mbia Maintenant il faut se defoncer

le10sport

Stéphane Mbia, éloigné des terrains depuis un mois, se confie sans détour dans un entretien musclé au 10 sport. Le défenseur de l'OM est agacé par la situation actuelle de son équipe.

Tu as été victime d’une fracture du 5eme métatarse, le 14 août dernier à Auxerre. Comment évolue cette blessure ?
Ça va mieux. J'ai repris les séances athlétiques avec les docteurs. Le dernier scanner montre que la fracture se consolide très bien et, désormais, je commence même à faire des mouvements en piscine. Mais bon, je suis toujours obligé de porter une attelle au pied gauche et je me déplace toujours avec ma béquille.

Ce qui signifie que ton retour n'est pas encore pour demain ?
Pas tout de suite, en effet. La mauvaise nouvelle, dans tout cela, c'est que je me suis blessé sur mon pied d'appui. Il faut donc vraiment attendre que la fracture soit consolidée, sinon, je risque de garder très longtemps une fragilité sur ce pied. Je me dois d’être patient, que je prenne mon temps pour être sûr de ne pas en payer les conséquences plus tardivement dans la saison.

Au moment de ta blessure, l'équipe tournait plutôt bien même si les résultats n'étaient déjà pas là. Aujourd'hui, le fossé s'est creusé et l’OM pointe en bas de tableau malgré la victoire sur Evian (2-0)...
On vit un moment très difficile. Mes coéquipiers et moi, tous autant qu'on est, nous ne sommes pas du tout heureux des résultats qui sont les nôtres. Ça fait mal, ne serait-ce que pour les supporters. On sait que c'est très important pour eux. Mais ça l'est pour nous également. Depuis le début de la saison, il y a du beau jeu. Après il nous manque ce petit brin de chance ou de réussite. Regardez nos matchs : on se crée beaucoup d'occases, la possession de la balle est marseillaise et à la sortie, il manque toujours un petit quelque chose.

Quelle est la solution ?
On est conscient qu'il faut encore travailler. Ça ne sert à rien de parler. Maintenant, on doit tous se défoncer sur le terrain. On va même dire mouiller vraiment le maillot pour montrer qu'on est là !

Qu'est-ce que tu aurais envie de dire aujourd'hui aux supporters marseillais ?
D'abord, je voudrais leur dire de garder leur calme. Dans cette situation, on a besoin de leurs encouragements. Je le disais tout à l'heure, nous savons tous que c'est un moment difficile pour eux. Ils ne sont pas contents du niveau de jeu qui est le notre aujourd'hui et encore moins des résultats. Mais il faut qu'ils gardent la tête froide et qu'ils continuent de nous encourager. On a tous envie de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour redresser la barre le plus rapidement possible.

Retrouvez l'intégralité de l'entretien dans Le 10 Sport depuis jeudi dans vos kiosques