Accès direct au contenu

Journal du sport, actualité sportive

Gourcuff blesse par les critiques

Hier soir, Lyon a remporté le derby. 4-1, c'est beaucoup, mais c'est surtout flatteur. Chahutés pendant la première demi-heure, Gourcuff et les Lyonnais ne se baladent toujours pas dans le jeu.

On en avait presque oublié son timbre de voix. Muet depuis sa signature dans le club rhodanien, Gourcuff délie enfin sa parole. Après son intervention dans le Sud-Ouest, Gourcuff a profité du carton lyonnais hier soir dans le Forez pour revenir sur son état de forme.

« J’accepte les critiques. J’ai bien conscience de ne plus être au niveau que j’ai pu atteindre à Bordeaux ». Un garçon lucide, c’est déjà ça. Et surtout un battant, qui ne veut pas se résigner devant tant de difficultés : « Je me donne toujours à fond. A l’entraînement ou en match, je suis à fond ». Le problème réside peut être dans cette déclaration. A fond, le milieu de terrain international apparait emprunté, à la recherche de sa meilleure forme.

Ses qualités d'homme remises en cause

Les critiques sportives, il les accepte. Ce qu’il ne comprend pas, ce sont ces nombreuses attaques, portées sur l’homme Gourcuff : « Ces derniers temps, j’ai senti des articles, des choses, qui parlait de l’homme. Ca m’a un peu blessé parce que ça ne me correspondait pas, je crois ». Le « je crois » d’un homme en totale perte de confiance.

Et les sifflets du Stade de France? Gourcuff fait mine de n'avoir rien entendu : « Sincèrement je n’ai pas fait attention sur le moment. On peut toujours mieux faire mais on a quand même battu le brésil, c’est satisfaisant ».

Ils fonctionnent bien, les boules quiès de Laurent Blanc...