Accès direct au contenu

Foot - AS Monaco

ASSE/AS Monaco : Quand Ranieri confie son impuissance face à l’ASSE…

Claudio Ranieri, AS Monaco

Défait cet après-midi sur le l’AS Saint-Étienne (2-0), l’entraîneur de l’AS Monaco Claudio Ranieri s’est montré fataliste en conférence de presse.

Lancée dans une course-poursuite désespérée avec le PSG en tête de la Ligue 1, l’AS Monaco a subi un gros contretemps ce samedi après-midi sur la pelouse de l’AS Saint-Étienne en s’inclinant (2-0) sur deux superbes buts de Fabien Lemoine (17e) et Romain Hamouma (67e). Présent en conférence de presse d’après-match, Claudio Ranieri a reconnu être tombé sur plus fort que lui.

RANIERI : « SAINT-ÉTIENNE MÉRITAIT DE GAGNER »

« Nous avons eu deux ou trois occasions pour obtenir un résultat nul. Il y a eu un très beau but de Lemoine. Après le second but, nous avons joué un peu nerveusement, trop vite, sans trop être attentifs et je pense que Saint-Etienne méritait de gagner. Nous devons faire 130% pour prendre le titre et ce n'est pas possible. Le titre était promis au PSG dès le début de saison et il n'est pas perdu maintenant. Nous avons souffert dès le début et à la mi-temps j'ai préféré jouer avec deux ailiers et James (Rodriguez) dans l'axe. Nous avons bloqué l'adversaire mais nous n'avons rien fait de plus. Nous avons deux occasions en début de seconde période et c'est tout », a confié le technicien italien.

GALTIER : « C’EST BIEN POUR LA COULEUR VERTE »

Du côté de Christophe, le son de cloche était évidemment différent. « C'est toujours bon dans une saison de se dire que face aux gros du championnat, on arrive à résister, à gagner mais tous les matches seront importants. Durant quelques heures, il y aura un gros focus sur notre club. C'est bien pour la couleur verte mais il faut que je reste clairvoyant. Evidemment, cela nous donne beaucoup d'espoirs. Jusqu'à preuve du contraire, nous n'avons pas dit que nous ne voulions pas du podium ni que nous le voulions. Nous sommes bien placés. Est-ce que nous serons 7e ou 8e ou bien 3e, en fin de saison, je ne sais pas. Il faut rester les pieds sur terre et se dire que tout est possible. Il faut avoir beaucoup de modestie », a déclaré l’entraîneur stéphanois.

Articles liés