Accès direct au contenu

Foot - Ligue des Champions

Ligue des Champions - PSG/Barcelone : Les notes des Parisiens !

Marco Verratti & Marquinhos

Vous avez raté la victoire du PSG face au Barça (3-2) ce mardi soir ? Le 10 Sport vous propose un compte-rendu détaillé sur la prestation des Parisiens. Voici les notes du match.

Sirigu (5) : Exempt de tout reproche sur les deux buts catalans, le portier international italien n’a rien eu d’autre à faire de la soirée. Bien protégé par sa défense, il n’a pas été sollicité par les attaquants catalans, pourtant remuants. À noter une sortie intéressante devant Neymar, idéalement servi par Messi d’une louche subtile en première mi-temps.

Van der Wiel (6) : Cantonné aux tâches défensives en début de match, on l’a rarement aperçu dans le camp du Barça. En revanche, il a parfaitement bien muselé le Brésilien Neymar qui a eu toutes les peines du monde à se montrer à son avantage en première période. Auteur de la passe décisive pour le troisième but du PSG signé Matuidi (54e), il est en revanche coupable sur la réduction du score de Neymar. Averti pour une faute sur Neymar (66e).

Marquinhos (7) : Moins en vue que son compatriote de la défense centrale qui ne passe pas inaperçu, il s’est néanmoins acquitté de sa tâche avec sérieux. Vigilant devant Messi (29e) et présent à la récupération, il n’a pas commis d’impair et a rassuré ses coéquipiers. À noter un sauvetage fantastique devant Alba à dix minutes du terme (82e).

David Luiz (7,5) : Régulièrement critiqué depuis son arrivée au PSG, le Brésilien a répondu sur le terrain. Solide défensivement, il s’est montré particulièrement vigilant et n’a pas cédé à ses habituelles pulsions offensives, hormis sur cette énorme sortie balle au pied avant la mi-temps (39e). Auteur de l’ouverture du score à la réception d’un bon coup franc de Lucas (10e), il a fait exploser le Parc des Princes. En revanche, il est en retard sur l’égalisation de Messi deux minutes plus tard. Très bon dans l’anticipation, il est resté vigilant et a beaucoup soulagé l’arrière garde parisienne.

Maxwell (6) : Présent d’entrée de match, il a réussi un bon jaillissement devant Daniel Alves (3e) et donné le ton de sa soirée. Vigilant défensivement, il a aussi multiplié les montées pour offrir des solutions à ses coéquipiers. C’est lui qui provoque la faute d’Alves et le coup franc à l’origine de l’ouverture du score.

Thiago Motta (7,5) : Capitaine d’un soir, l’Italien a fait taire les critiques. À l’origine d’un pressing très haut en début de match, c’est lui qui a allumé la première mèche sur une frappe trop enlevée à l’entrée de la surface (4e). Présent à la récupération, il a gratté quelques ballons mais s’est surtout distingué par son orientation du jeu et la précision de son jeu long. Auteur du corner décisif pour Verratti, il a également réussi un énorme tacle sur Jordi Alba (32e).

Verratti (7) : Relativement discret en début de match, il a semblé un ton en dessous de ses compères du milieu de terrain avant de redonner l’avantage aux Parisiens d’une tête subtile à la réception d’un corner de Motta. Impressionnant techniquement, il a régalé les supporters parisiens mais a dû rapidement céder sa place à Cabaye (70e) après avoir écopé d’un carton jaune pour une faute sur Messi.

Matuidi (8) : Très disponible offensivement en début de match, il a impulsé la plupart des attaques parisiennes en proposant systématiquement des solutions à ses coéquipiers et en apportant le surnombre. Sa bonne entente avec Maxwell sur le côté gauche a permis de créer des décalages et d’amener le danger dans le camp du Barça. Auteur du troisième but parisien à la réception d’un centre millimétré de Van der Wiel (54e), il a prouvé qu’il n’était pas loin de son meilleur niveau. Averti pour une faute sur Messi (44e).

Pastore (7,5) : Positionné trop bas en début de match, il n’a pas réussi à peser sur le jeu offensif de son équipe mais a participé à l’effort défensif. Bien mieux en seconde période, il a régalé le public du parc des Princes de quelques gestes techniques bien sentis mais a surtout impulsé la plupart des contres parisiens et porté le danger dans le camp barcelonais. À noter une superbe action solitaire conclue par une bonne frappe captée par Ter Stegen (59e). Remplacé par Chantôme (86e).

Lucas (7,5) : Sans aucun doute le joueur le plus dangereux côté PSG. Toujours en mouvement, il a multiplié les percées balle au pied mais a parfois tardé à lâcher le ballon pour servir ses coéquipiers. Performant sur coups de pied arrêtés, il offre le premier but à David Luiz et s’est appliqué à distiller les bons ballons dans la surface de Ter Stegen. Remplacé par Bahebeck (90e).

Cavani (5) : À nouveau titularisé à la pointe de l’attaque en l’absence d’Ibra, il n’a pas ménagé ses efforts. Très actif à la récupération, il a parfois manqué de lucidité dans le dernier geste et a eu tendance à trop tergiverser avant de frapper au but. Pas toujours dans le bon tempo, il a revanche énormément travailler défensivement à l’image de cet énorme retour devant Iniesta (41e). 

Articles liés