Accès direct au contenu

Foot - Arsenal

Fair-play financier : Ce tacle indirect de Wenger au PSG…

Arsène Wenger, Arsenal

Alors que le PSG risque fortement d’être sanctionné par l’UEFA dans le cadre du fair-play financier, Arsène Wenger est monté au créneau à ce sujet, et défend les intérêts d’Arsenal. Explications.

C’est un fait, certains cadors européens ont des raisons de craindre le fair-play financier, à l’image de Manchester City, Chelsea ou encore le PSG. Mais d’autres, comme Arsenal, présent un bilan financier plus que positif ces dernières années. Premier responsable de cette situation saine chez les Gunners, Arsène Wenger en appelle désormais à des sanctions exemplaires pour les dépensiers européens.

« IL FAUT FAIRE APPEL À SES RÈGLES »

L’entraîneur d’Arsenal fait le point à ce sujet sur Skysports : « Il y a des règles pour faire appliquer le fair-play financier. Si vous ne les respectez pas, il faut faire appel à ses règles. L’une de ces règles est que, normalement, vous devriez être suspendu pour les finances que vous ne pouvez pas justifier. Si vous êtes à 100 millions d’euros d’excédent, vous devez être puni à hauteur de 100 millions sur la masse salariale en Ligue des Champions ». Le PSG notamment, a de quoi se sentir visé par ces propos du technicien alsacien…

« NOUS NOUS SENTIRIONS ABANDONNÉS »

Arsène Wenger poursuit : « Je veux le voir respecté. Si ce n’est pas le cas, personne ne le respectera dans le futur car personne ne prendra cela au sérieux. Nous nous sentirions abandonnés ». Reste désormais à savoir quelles sanctions seront infligées aux différents clubs ciblés dans les prochaines semaines.

Articles liés