Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM/AS Monaco : Cet autre club de L1 que Didier Deschamps aurait pu entraîner !

Aujourd’hui sélectionneur de l’Équipe de France de football, Didier Deschamps autrefois entraîneur de Monaco et de l’OM aurait pu entraîner… les Girondins de Bordeaux.

Une Coupe de la Ligue puis une finale de Ligue des Champions avec l’AS Monaco. Un titre de champion de Serie B avec une Juventus en reconstruction puis trois Coupes de la ligue et un titre de champion de France avec l’OM. Détenteur d’un joli palmarès acquis au long de sa carrière d’entraîneur, s’ajoutant à celui, impressionnant, qu’il détient en tant que joueur, Didier Deschamps aurait pu entraîner les Girondins de Bordeaux. Une information dévoilée par le sélectionneur dans les colonnes du journal Sud Ouest à l’occasion du retour de l’équipe de France à Bordeaux ce lundi, 11 ans après son dernier match en Gironde face à la République Tchèque et la première sélection d’un certain… Zinédine Zidane.

« AVEC TRIAUD, ON A PU AVOIR DES DISCUSSIONS »

« J’ai dû avoir la possibilité de les entraîner. Avec le président Triaud, que je connais un peu maintenant, et que j’apprécie bien, on a pu avoir des discussions. Mais soit je n’étais pas disponible, soit ce sont les Girondins qui ne me voulaient pas. Ça aurait pu se faire, mais ça ne s’est pas fait » a déclaré Deschamps. Une information qui ne devrait toutefois pas émouvoir les supporters bordelais, qui ont vu leur équipe remporter un championnat, trois Coupes de la Ligue et une Coupe de France depuis le début de la carrière d’entraîneur de l’ex-joueur de la Juventu.

UN RETOUR DIFFICILE POUR CERTAINS ?

Toutefois, le retour des Bleus à Bordeaux pourrait ne pas être facile pour tout le monde. Cela pourrait être le cas pour Mathieu Valbuena, renvoyé du centre de formation bordelais en 2003 et malgré tout sifflé par certains locaux à cause de sa signature à l’OM par la suite. « Lors du dernier Bordeaux-OM, je voulais rester à la maison, mais Mathieu a insisté. Il m'a dit : "Ils peuvent dire ce qu'ils veulent, je m'en tape." Il a une sacrée carapace. Mais pour nous, c'est plus dur. Tout cela est injuste » confiait d’ailleurs ce lundi Carlos Valbuena, le père du désormais milieu de terrain de l’OL.

Articles liés