Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Un désaccord sur la future clause de Neymar ?

Depuis plusieurs semaines, le FC Barcelone travaille pour sceller la prolongation de Neymar. Alors que le dossier serait très bien avancé, la signature du Brésilien serait encore bloquée à cause de quelques détails.

Afin de contrer les intérêts de Manchester United ou encore du PSG, le FC Barcelone cherche à prolonger Neymar. Après quelques semaines de négociations, cela serait en bonne voie. Ce jeudi, la presse ibérique expliquait que le Brésilien devrait prochainement signer son nouveau contrat. Lié actuellement jusqu’en 2018, l’attaquant devrait voir son bail être prolongé de quelques années avec à la clé une large revalorisation salariale. On évoque ainsi un salaire de 15 millions d’euros.

Un désaccord sur la clause libératoire

Alors que Neymar pourrait devenir le troisième joueur le mieux payé du monde derrière Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, les négociations seraient toujours en cours. Comme l’explique Marca, il existerait encore un désaccord au sujet de la clause libératoire du Brésilien. Alors que le FC Barcelone souhaiterait la fixer à 1 milliard d’euros contre 180 millions d’euros actuellement, le clan Neymar souhaiterait que cette clause ne dépasse pas les 250 millions d’euros.

« Il va rester ici »

Il y a quelques jours, le FC Barcelone s’était montré confiant pour la prolongation de Neymar. Le directeur sportif, Robert Fernandez avait expliqué : « Lorsque vous démarrez avec l'intention de renouveler un contrat, nous savons tous que nous pouvons parvenir à un accord. Nous sommes tous d'accord que Neymar va rester ici, à Barcelone. Il l’a déclaré publiquement, son entourage également. Neymar est heureux à Barcelone et c’est le plus important pour nous. Nous devons faire face à la situation calmement, en pensant que si nous avons réussi à acter la prolongation de Rafinha, nous trouverons un accord pour Neymar. Je n’ai aucun doute à ce sujet. Il restera au FC Barcelone pour de nombreuses années ».

Articles liés