Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : La révélation de Galtier sur sa dernière recrue !

Dernière recrue en date de l’AS Saint-Étienne, Valentin Eysseric était une cible de Christophe Galtier, qui a fait une révélation sur sa venue.

Durant ce mercato, l’AS Saint-Etienne a été particulièrement actif et surtout au niveau de l’attaque. Après avoir perdu Mevlut Erding, Max-Alain Gradel, Ricky Van Wolfswinkel et Allan Saint-Maximin, les Verts ont considérablement renforcé leur avant-garde en enrôlant Jean-Christophe Bahebeck, Neal Maupay et Nolan Roux. Cependant, Christophe Galtier, désireux de jouer tous les tableaux cette saison, a enregistré l’arrivée de Valentin Eysseric et l’entraineur de l’ASSE a fait une confidence quant à sa venue.

« JE VOULAIS EN DISCUTER AVEC JÉRÉMY »

Présent en conférence de presse lors de la présentation de Valentin, Christophe Galtier a confié qu’il avait demandé l’avis de Jérémy Clément avant d’autoriser la venue de l’ancien Niçois, car ce dernier avait gravement blessé le Stéphanois en mars 2013 : « Avant l'arrivée de Valentin, je voulais en discuter avec Jérémy Clément car je ne pouvais occulter ce qu'il s'était passé. Jérémy m'a tout de suite dit que c'était du passé, un accident malheureux. Il n'y avait aucune barrière de son côté. A partir du moment où les deux joueurs étaient bien dans leurs têtes, il n'y avait plus aucune question à se poser. J'attends de Valentin qu'il nous apporte sa qualité technique sur le terrain. Valentin a cette capacité de jouer dans plusieurs registres. Il maîtrise le ballon et est un bon passeur. » 

« JE NE SUIS PAS À LA PLACE DES DIRIGEANTS »

Récemment, Christophe Galtier s’était exprimé au sujet de la stratégie de l’AS Saint-Etienne durant le mercato : « Je ne suis pas à la place des dirigeants, mais si eux étaient sûrs qu'un joueur à 6 ou 7 millions d’euros permettrait d'être dans les cinq, quatre ou trois premiers du Championnat... Je les connais, ils ont envie d'y être, mais aujourd'hui ce n'est pas parce que vous achetez un joueur 6 ou 7 M€ que vous êtes sûr que ça va marcher. Donc est-ce qu'on va mettre 7 millions sur un joueur ou est-ce qu'on va les mettre sur deux ou trois joueurs ? On a fonctionné comme ça depuis cinq ans et demi. »

Articles liés