Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

EXCLU Mercato - ASSE : Pourquoi Brandao est un cas très particulier

Joueur au profil atypique, Brandao est un joueur essentiel du dispositif de l’ASSE depuis son arrivée en août 2012. Mais il n’est pas toujours facile à gérer.

Dans son édition actuellement en kiosques, Le 10 Sport revient sur l’importance de Brandao à l’AS Saint-Étienne depuis son arrivée en août 2012. Arrivé sur la pointe des pieds (il a notamment accepté de toucher presque trois fois moins à l’ASSE qu’à l’OM), le Brésilien est rapidement devenu un joueur capital du dispositif de Christophe Galtier.

IMPORTANCE CAPITALE SUR LE TERRAIN

Il y a l’ASSE avec Brandao et il y a l’ASSE sans Brandao. L’importance dans cette équipe de l’ancien attaquant de l’OM, comme celle de Loïc Perrin d’ailleurs, n’est plus à prouver. Les chiffres sont sans appel. Depuis le début de la saison dernière, et l’arrivée du Brésilien, Saint-Etienne a engrangé 1,23 point par match lorsque Perrin et Brandao étaient absents tous les deux, près de 1,70 lorsque seul Brandao jouait et près de… 2,10 lorsque Perrin et Brandao étaient alignés. Au-delà des chiffres, éloquents, c’est l’importance de Brandao sur le terrain qui est capitale. Son influence sur ses coéquipiers aussi. À lire des témoignages de ses coéquipiers dans Le 10 Sport.

DIFFICILE À SUIVRE PARFOIS

Excellent sur le terrain depuis son arrivée à l’ASSE, le Brésilien n’en reste pas moins assez difficile à suivre parfois. Brandao a été le sujet, à plusieurs reprises, le sujet de sérieux casse-têtes pour les dirigeants stéphanois. Au printemps 2013, déjà, quand il a émis certains souhaits de départ. Mais certains de ses proches et les dirigeants stéphanois ont réussi à l’en dissuader. Cet été, encore, après son retour tardif de vacances, il s’est interrogé. Mais là encore, Brandao a fini par prolonger, à la grande joie des dirigeants de l’ASSE… Des épisodes détaillés dans le 10 Sport.

Retrouvez l’intégralité de cet article dans les colonnes du 10 Sport actuellement en kiosques.

Anthony Faure

Articles liés