Accès direct au contenu

REVUE DE PRESSE

Messi : « Je vais être papa »

Messi : « Je vais être papa »

Messi officialise l'évènement, la presse portugaise jubile avec Ronaldo, l'Italie a peur d'un arrangement entre l'Espagne et la Croatie... Toute l'actualité est dans la Revue de Presse du 10.

SPORT ? ESPAGNE

Messi aura un héritier

Messi tendrá heredero

La femme de Messi est enceinte, c'est officiel. Le joueur du Barça l'a rendu public : « Je vais être papa. »

AS ? ESPAGNE

Prenez le taureau par les cornes

Valor, suerte y al toro

C'est avec cette expression espagnole que As demande à la Roja de prendre les choses en mains et de ne surtout pas faire 2-2, résultat qui éliminerait l'Italie d'office. Éviter les soupçons d'un arrangement, c'et toujours mieux.

A BOLA ? PORTUGAL

Un grand Portugal, un énorme Ronaldo !

Portugal grande, Ronaldo enorme !

La Selecçao s'est qualifiée pour les quarts de finale hier en battant une Hollande bien terne. Cristiano Ronaldo a répondu aux critiques de la meilleure des manières. Prochaine étape pour les Lusitaniens : République Tchèque.

O JOGO ' PORTUGAL

Celui là est Real

Este é Real

O Jogo est heureux de retrouver le Ronaldo du Real Madrid : « Ronaldo a envoyé les critiques dans les buts des Pays-Bas. »

RECORD ' PORTUGAL

Prenez ça !

Ora tomem là !

Record un peu euphorique en ce lendemain de victoire. Cristiano Ronaldo rentre lui dans la légende avec un nouveau record : CR7 est le premier portugais a avoir marqué dans cinq phases finales.

LA GAZZETTA DELLO SPORT ' ITALIE

Ne pas dire au Trap : si l'affaire n'est pas dans le sac...

Non dire Trap : se non ce l'hai nel sac...

L'Italie se méfie de Giovanni Trapattoni. Le sélectionneur de la Croatie est coutumier des surprises. Prandelli mise sur une attaque avec Cassano et Di Natale.

THE SUN ' ROYAUME-UNI

« On peut gagner l'Euro »

« We can win the Euros »

Wayne Rooney is back. L'attaquant de Manchester United fait son retour contre l'Ukraine et déclare possible une victoire finale. Le Red Devil oublie de préciser qu'il risque de croiser l'Espagne en quarts...

BILD ? ALLEMAGNE

Bumm, bumm, Bender !

Le remplaçant de Boateng, Lars Bender, donne la première place à l'Allemagne et envoie la Mannschaft en quarts pour affronter la Grèce.