Accès direct au contenu

Médias

Médias : TVE refuse de diffuser la Supercoupe d’Espagne

Pour protester contre la délocalisation de la Supercoupe d’Espagne en Arabie Saoudite, la chaîne de télévision publique espagnole TVE a décidé de ne pas participer à l’appel d’offre à venir.

C’est une prise de position très forte de la part de TVE, la chaîne de télévision publique espagnole. En signe de protestation contre la délocalisation de la Supercoupe d’Espagne, qui oppose chaque année le vainqueur de la Liga à celui de la Coupe du Roi, les dirigeants du média ibère ont décidé de ne pas concourir à l’appel d’offre des prochains droits de diffusions. Le motif : les trois prochaines éditions de la Supercoupe auront lieu en… Arabie Saoudite. « Nous pensons que nous ne devons pas lutter pour d’une Supercoupe qui va se jouer dans un endroit où les droits de l'homme ne sont pas respectés » a expliqué un représentant de TVE dans des propos rapportés par l’AFP. A l’instar de la LFP qui exporte son Trophée des Champions depuis maintenant 10 ans, avec des matchs disputés au Canada (2009), Radès (Tunisie, 2010), Tanger (Maroc, 2011), New York (2012), Libreville (Gabon, 2013) ou encore en Chine (2014, 2018, 2019) et même en Autriche (2016), la Ligue espagnole vient seulement de s’y mettre avec une édition 2018 disputée à Tanger (Maroc). Pour la prochaine édition, la formule change avec un « final four » impliquant les deux meilleures équipes du dernier championnat et les deux finalistes de la Coupe du Roi. Les 8, 9 et 12 janvier prochain, le FC Barcelone (champion en titre et finaliste de la dernière Coupe du Roi), le Real Madrid, l’Atletico de Madrid et Valence (vainqueur de la dernière Coupe du Roi) s’affronteront à Djeddah, en Arabie Saoudite. Un gros contrat signé par la fédération espagnole qui fait toutefois polémique en Espagne. Le refuse de participer à l’appel d’offre par TVE et du service public espagnol fait grand bruit de l’autre côté des Pyrénées…

Articles liés