Accès direct au contenu

Médias

Médias - Jérôme Rothen (RMC) : «J'adorerais avoir Kylian Mbappé dans mon émission»

Après avoir régalé sur les terrains avec sa célèbre patte gauche, désormais Jérôme Rothen s'enflamme ! L'ancien joueur du PSG et de l'AS Monaco vit en effet une reconversion très active. Commentateur puis consultant et chroniqueur, l'ex numéro 25 du club de la capitale a désormais sa propre émission, Rothen s'enflamme, diffusée du lundi au vendredi de 18h à 20h sur RMC. Pour Le 10 Sport, Jérôme Rothen se confie sur cette nouvelle vie et sur ses ambitions.

Quelles sont vos ambitions avec votre nouvelle émission "Rothen s'enflamme" ?

« Le but de mon émission déjà c'est qu'on passe deux heures à refaire le foot et son actualité. Quand on a une quotidienne, on parle de l'actualité avant tout. Donc mon but c'est que les personnes qui interviennent avec moi à l'antenne se sentent bien et qu'on passe un bon moment dans la bonne humeur. Et surtout avec cette ambiance de vestiaire que j'ai envie de mettre en place. Comme il n'y a que des anciens footeux qui interviennent, forcément ça rappelle des souvenirs. Et je pense que dans l'échange, ça doit se ressentir qu'il y a du respect, mais qu'on peut aussi être en désaccord. On peut être sérieux, on peut rigoler... il faut un mélange de tout ça. C'est vraiment mon but et si c'est respecté, je pense qu'on aura de bonnes audiences. »

Vous avez une liberté totale ?

« A RMC plus qu'ailleurs, il y a une liberté de ton. Après, il faut aussi être dans le respect, on ne peut pas dénigrer gratuitement une personne, ce n'est pas le but. Que ce soit RMC ou moi, on ne serait pas content que des gens se permettent de faire ça donc on reste vigilant là dessus, mais on ne me bride pas du tout. De toute façon, si on me bridait, ça n'irait pas avec ma personnalité donc on ne pourrait pas marcher ensemble. »

Ce nouveau rôle vous convient bien ou vous regrettez le rôle de consultant sur l'After ?

« J'ai fait mon temps à l'After. C'était très bien, cela m'a apporté plein de choses. Mais avoir juste l'étiquette de consultant, cela faisait 5 ans que je faisais ça. Après j'avais une tranche le vendredi avec "Rothen Régale", donc c'était les prémices avant ma quotidienne, et maintenant que je suis passé par là, je vais tout mettre en œuvre pour que ça marche et que je m'éclate d'autant plus. Cela me donne d'autres ambitions et d'autres objectifs. Et c'est une approche différente, tu participes à tout sur une émission. Il y a le sommaire le matin et il faut être à la pointe de l'actualité pour faire une grille qui tienne la route. Après je suis bien aidé avec Antoine Wargnier mon producteur et Jean-Louis Tourre le journaliste qui me mâchent le travail dans un premier temps. Et désormais mon objectif est de m'inscrire dans la durée avec cette émission là. »

«Si on me bridait, ça n'irait pas avec ma personnalité donc on ne pourrait pas marcher ensemble»

Vous avez également mis de côté le commentaire de match ?

« Pour l'instant c'est derrière moi parce que je ne peux pas tout faire, et je pense qu'au bout d'un moment, il faut être assez clair. J'aurais pu continuer à commenter des matches, mais quand on me donne une émission à mon nom, le but c'est qu'elle marche donc il me faut un investissement total. Je ne peux pas me perdre à droite et à gauche parce que le commentaire de match ça prend beaucoup d'énergie, ce qui m'empêcherait de garder ma fraîcheur à l'antenne pendant deux heures. Donc pour l'instant c'est de côté, mais je suis encore jeune donc si vraiment ça me manque, je saurais le dire à qui de droit. Mais pour l'instant, j'ai pris une autre direction et je me concentre pleinement à mon émission. »

Une carrière à la Ginola en télé, ce serait une opportunité tentante ?

« Non, je veux rester sur ma passion qui est le football. Je reste tellement passionné de foot que je ne me vois pas dans le futur faire quelque chose en dehors du foot. Après, ça peut être autre chose qu'une émission. Je peux revenir dans les rouages d'un club par exemple. Mais pour l'instant ce n'est pas l'objectif. L'objectif c'est de m'inscrire sur du moyen terme dans le rôle de consultant foot et devenir une référence en France. »

Si vous n'aviez la possibilité de n'inviter qu'un seul acteur du foot, quel serait votre rêve ?

« Kylian Mbappé. Parce qu'il représente à merveille cette nouvelle génération de joueurs. Il a tout gagné à 23 ans, à part la Ligue des Champions, mais j'espère pour lui que ça ne va pas tarder. C'est la star montante, peut-être qu'il prendra le relais de Messi et Ronaldo, en tout cas il a tout pour. Et surtout, il ne parle pas beaucoup et en ce moment sa parole vaut très cher. Donc Kylian dans mon émission pour lever pas mal d'interrogations sur ce qu'on a pu dire en bien ou en mal, ce serait intéressant. En plus, on voit qu'il dégage ce côté passionné que n'ont pas toujours les sportifs de haut niveau ni même les très grands joueurs de foot. Il regarde tout, il connaît tout, donc oui ce serait intéressant de l'avoir. »