Accès direct au contenu

Vips

« L’Allianz Riviera est un succès »

Le stade de l’Allianz Riviera vient de souffler sa première bougie. L’occasion pour Lydie Hippon-Darde, directrice Marque et Publicité d’Allianz France, de dresser le premier bilan d’un projet essentiel en France, à deux ans de l’Euro 2016.

Quel bilan tirez-vous de la première année d’existence de l’Allianz Riviera ?
Après un an d’exploitation, le bilan est positif. Nous avons de belles retombées depuis l’ouverture du stade au travers des différentes animations et événements qui ont pu être organisés. En un an, nous avons accueilli le FC Barcelone, le Racing Club Toulonnais ou encore l’équipe de France de football. Avec les matchs de l’OGC Nice, cette année nous a permis d’enregistrer de très belles affluences, ce qui est satisfaisant. L’Allianz Riviera est un succès.

Depuis l'annonce du projet, avez-vous pu mesurer l'impact sur votre marque ?
Il est encore un peu trop tôt pour mesurer les retombées mais nous constatons déjà un meilleur niveau de considération de la marque pour les personnes connaissant l’Allianz Riviera. Dans nos baromètres de suivi de la marque Allianz, notre cible est sur les 35-59 ans décisionnaires et co-décisionnaires d’assurances. Avec l’Allianz Riviera, nous sommes sur une cible beaucoup plus large, néanmoins le capital sympathie par rapport à la marque est en hausse de dix points pour les personnes connaissant l’Allianz Riviera. En un an, nous avons un bel ancrage au niveau local. Les Niçois connaissent l’Allianz Riviera et on entend déjà certains dire : « On va à l’Allianz ! ». Cette appropriation est un premier signe fort. Et il y en a beaucoup d’autres. Les voyants sont au vert et désormais, notre volonté est de développer cette résonnance au niveau national.

Les avis sont unanimes sur la réussite de projet, tant sur le plan architectural que sportif ou organisationnel. Pour autant, on imagine que vous souhaitez améliorer certains points. Lesquels ?
Il s’agit de développer le projet au travers des expériences consommateurs déjà misent en place. Nous voulons poursuivre les actions entreprises sur la saison 2013/2014, notamment sur les réseaux sociaux. Par exemple, nous avons démarré en septembre 2013 notre page Allianz Riviera sur Facebook et nous partions de zéro. Aujourd’hui, nous en sommes à plus de 33 000 fans et un taux d’engagement moyen de 10%. Cela veut dire que le contenu proposé intéresse les gens.

Vous avez cité le FC Barcelone, le RCT ou encore l'équipe de France de football, tous passés par l’Allianz Riviera lors de cette première année. Cette diversité va-t-elle s'accentuer dans les années à venir ?Oui, c’est la volonté de l’exploitant. Nous voulons que l’Allianz Riviera soit un stade multifonctionnel et à ce titre, pouvoir proposer un calendrier riche et varié. Prochainement, un concert classique va se tenir pour un public privé : c’est un signe de la diversité souhaitée dans ce projet.

Vous avez eu la chance de goûter à l’ambiance et à l’atmosphère de ce stade si particulier depuis un an. Quel en est votre meilleur souvenir ?
Je fréquente beaucoup de stades car je suis une passionnée de rugby et de foot. J’ai la chance de pouvoir accéder au bord de la pelouse notamment à l’Allianz Riviera. De ce point de vue, je dirai que c’est LE stade dans lequel j’ai ressenti le plus d’émotions de par son ambiance et son acoustique incroyable. Je m’y sens bien et j’ai vraiment le sentiment que l’Allianz Riviera est un décor parfait pour vivre des événements exceptionnels.

Suivez toute l'actualité de l'Allianz Riviera en rejoignant sa communauté Facebook