Accès direct au contenu

Vips

EXCLU - Youssoupha : « J’ai poussé Gomis à aller à l’OM ! »

Youssoupha

Avant de fouler la scène du Stade de France le 28 septembre prochain à l’occasion d’Urban Peace 3, Youssoupha, Orelsan, La Fouine et les PSY 4 de la Rime ont décidé de parler ballon pour Le 10 Sport… Avec quelques révélations. Retrouvez ici l'extrait consacré à Youssoupha.

Youssoupha, tu seras le premier à monter sur scène le 28 septembre. C’est toi qui donnera le coup d’envoi en quelque sorte ?

Je suis comme les acteurs qui donnent les coups d’envoi de matchs de Ligue 1 pour leur promo de film (rires). Là, c’est moi qui vais donner le coup d’envoi d’Urban Peace 3 ! D’ailleurs, je me demande si je ne vais pas débuter le show par un coup de sifflet… Pour se mettre dans l’ambiance.

Et le Ballon d’Or d’Urban Peace, c’est qui ?Ah, ça c’est moi (sourire) ! Déjà parce que les autres ne savent pas jouer au foot ! Puis, j’ai quand même les « corones » de lancer le concert. Sur scène, j’ai l’abnégation de Steven Gerrard, le capitaine de Liverpool. Donc on peut dire que je suis le Steven Gerrard d’Urban Peace et plus généralement du rap français (rires) !

On te sait très proche de Bafétimbi Gomis. As-tu compris l’imbroglio qui a entouré ses transferts avortés cet été ?

J’ai énormément de réserve quant au comportement de Jean-Michel Aulas et de l’Olympique Lyonnais. Quand un joueur veut partir avant la fin de son contrat, on dit que c’est un mercenaire et quand il souhaite aller au bout de son contrat on dit que ça ne se fait pas pour le club. Mais un joueur, ce n’est pas du bétail. Jean-Michel Aulas a pas mal joué sur ça… Mais heureusement Bafé a été respectueux vis-à-vis de son club et de ses coéquipiers. Il ne s’est pas épanché dans la presse et il a joué avec la CFA. Je suis désolé mais M. Aulas et l’OL n’ont pas eu une attitude exemplaire vis-à-vis de Bafé qui a beaucoup donné pour ce club.

Comment l’a-t-il pris personnellement ?Je l’avais au téléphone pendant l’été et il me disait : « Je ne le calcule pas Jean-Michel Aulas, je le laisse faire son truc. Moi, je reste à ma place ». Et ça a payé pour lui. C’est un bosseur donc il va faire son taff cette saison. Mais pour être honnête, je ne pense pas qu’il prolongera à l’OL. (Rires)

Et l’OM, ça l’a vraiment tenté ?Mieux que ça, Bafé était prêt à aller à l’OM. Le projet l’intéressait vraiment. Moi qui suis supporter de Marseille, j’ai fait partie de ceux qui l’ont un peu poussé à aller à l’OM cet été. Je suppose que l’OL ne voulait pas le céder à un concurrent... Mais ça c’est mon interprétation. Idem pour Newcastle. Ce n’est pas vrai qu’il n’était pas d’accord pour aller à Newcastle. Il m’a dit qu’il était emballé et qu’il s’y retrouvait financièrement. Ce sont sur les primes accordées aux clubs formateurs que ça a buté. Mais encore une fois, Gomis ne s’est pas étalé… Et Aulas, lui, en a fait un peu trop.

Retrouvez les autres artistes d'Urban Peace 3 en interview dans Le 10 Sport, actuellement en kiosques

Sacha Nokovitch