Accès direct au contenu

Vips

EXCLU - Seth Gueko : « Balotelli et Zlatan sont des Bad Cowboys »

Seth Gueko

Dans « Bad Cowboy », son 3ème album, Seth Gueko livre des punchlines à la Zlatan. Pour Le 10 Sport, le rappeur dévoile son côté sport.

Avec « Bad Cowboy », l’objectif est-il de devenir grand public ?Je ne suis pas du tout dans ce truc-là. Dans le précédent album, j’avais envie de convaincre. Mais celui-ci, je l’ai fait décontracté. Je suis parti m’installer sur une île en Thaïlande… Mais j’ai gardé l’esprit loubard. Je continue à débiter des conneries, tout en gardant l’esprit de la formule, et c’est ça que je veux faire découvrir au public.

Dans le rap français aujourd’hui, t’es plutôt buteur, meneur de jeu ou défenseur ?Je suis le buteur du rap français. Je suis rentre-dedans, je veux tout arracher et mettre la balle au fond, mettre les patates au fond du sac !

Qui est le « Bad Cowboy » de la Ligue 1 aujourd’hui ?Un Bad Cowboy c’est un mec destroy, en marge. Donc logiquement, aujourd’hui je dirais que c’est Zlatan. C’est un mec qui n’a pas besoin de crier pour captiver. Il aligne les mots dans le bon sens, c’est en ça qu’il est fort ! Mais avant il y avait Tony Vairelles ! Sans oublier André-Pierre Gignac, évidemment. En plus, il y a quelque chose dans la gueule entre nous. Quand tu mélanges sa tête à la mienne, ça donne la gueule de (Benoît) Poelvoorde.(sourire)

Tu vis une bonne partie de l’année en Thaïlande. T’arrives à suivre un peu le sport hexagonal ?Tous les Thaïlandais sont fans de foot, même de Ligue 1. Tous les matchs sont retransmis dans les bars et dans les boîtes de nuit. Tu peux voir des « Thaïs » se balader avec des maillots du PSG… Mais aussi de l’OM, de Lyon et même d’Auxerre !Et mon coiffeur thaïlandais, lui, c’est un fou de Mario Balotelli. Autant pour les coupes de cheveux que pour le talent balle au pied.

Balotellli qui a un esprit punk, un peu destroy lui aussi…
Je l’avais déjà repéré il y a quatre ans ! Je suis toujours un précurseur pour capter ce genre de joueur. C’est un vrai bad cowboy ce Mario. Il a quand même réussi à s’imposer en tant que noir dans la Squadra Azurra, sachant qu’en Italie c’est quasi impossible. Rien que pour ça, respect ! Comme quoi, quand on a du talent, tout est possible.

Sacha Nokovitch