Accès direct au contenu

Vips

EXCLU - Cohn-Bendit : « Ibrahimovic devrait payer 7 millions d’impôts ! »

Daniel Cohn-Bendit

 Avant de partir faire le tour du Brésil en marge du Mondial 2014, Daniel Cohn-Bendit a débuté sa saison dans la matinale d’Europe 1. Une station pour laquelle il avait déjà commenté l’Euro 84. Une belle occasion de parler ballon avec la figure de mai 68. Extraits.

Vous livrez une chronique quotidienne dans la matinale d’Europe 1 depuis la rentrée. Cette nouvelle vie vous plaît-elle ?

C’est marrant, c’est un défi d’avoir une chronique tous les jours, de parler d’un sujet qui vous touche. Pour moi, il n’y pas une actualité mais des actualités. J’essaie aussi d’ouvrir un peu sur le monde… Je fais cette chronique d’où je suis, si je suis chez moi je la fais de chez moi sinon depuis Strasbourg ou alors directement en studio à Paris. Je me suis pris au jeu ! Mais je ne sais pas combien de temps ça va durer parce que je suis souvent en conférences, en voyages, etc. On verra…

Vous faites partie d’un effet de mode qui voit les politiques basculer dans le monde médiatique comme Roselyne Bachelot sur D8 ou Jeannette Bougrab sur Canal+…Je crois que c’est un peu différent. Je fais une chronique plutôt anglée politique et société, les autres sont plus dans l’animation ou le talk-show.

Pour le Mondial 2014, vous ne serez pas dans les studios ni dans les stades mais sur les routes du Brésil. Vous pouvez nous expliquer ?

Je ferai le contrechamp de la Coupe du monde, une sorte de road movie. Le jour de l’ouverture je partirai de Rio et je ferai un tour du Brésil en mobil-home et en bus Volkswagen. Je prendrai un peu l’avion et j’atterrirai à Rio le jour de la finale. L’idée est de raconter des histoires du football brésilien, de joueurs brésiliens qui ont des positions politiques, etc.

L’arrivée de grands capitaux étrangers dans le foot français, c’est une bonne chose pour la Ligue 1 selon vous ?

J’espère surtout que Michel Platini va réussir à imposer son fair-play financier. En France on est dans une dérive complètement folle. Mais c’est dans l’air du temps. Regardez, Cristiano Ronaldo va gagner 17 millions d’euros par an au Real ! Mais il n’a que 2 pieds ce mec ! Puis en France, on n’arrive plus à garder nos joueurs. Au PSG, il n’y a que Blaise Matuidi qui est titulaire. Tous les grands joueurs français jouent à l’étranger. Ça c’est un problème.

Et le statut fiscal de Monaco, ça vous dérange ?Il doit changer ! C’est de l’évasion fiscale ! On ne peut pas continuer comme ça. Je suis pour qu’on soit beaucoup plus strict également sur les impôts des joueurs. Ibrahimovic gagne 15 millions d’euros par saison au PSG, il devrait payer 7 millions d’impôts ! Il y a trop de privilèges. Ces mecs-là peuvent se payer 400 000 euros par mois jusqu’à l’âge de 100 ans. Ils n’ont pas de problème de retraite eux ! (Sourire)

Articles liés