Accès direct au contenu

CFoot CFini

CFoot - Coupet : « Limpression davoir servi dappât »

CFoot - Coupet : « L’impression d’avoir servi d’appât »

Ce vendredi, le conseil d’administration de la Ligue de football professionnel (LFP) devrait entériner l’arrêt de CFoot. Grégory Coupet, consultant pour la chaîne, analyse cette fin prématurée.

Comment avez-vous appris l’arrêt probable de CFoot ?
La semaine dernière (mercredi), dans la presse. C’est une sale surprise. Surtout que la deuxième lame arrive le soir même quand tu apprends que la chaîne peut s’arrêter après la réunion du conseil d’administration de la Ligue qui aura lieu le 10 février.

S’agit-il d’un arrêt total ?
Non, parce qu’il y a quand même des abonnés… Mais ils vont réduire au maximum le budget et on ne sait pas de quoi notre avenir sera fait. Ils vont essayer de baisser au maximum la production.

Le mutisme de la Ligue, ça vous a dérangé ?
On se pose plein de questions. De savoir s’ils étaient au courant depuis longtemps, si c’était prévu dès le départ. On a plutôt l’impression d’avoir servi d’appât pour créer une concurrence en vue de l’appel d’offres pour les droits télé.

Avec l’arrivée d’Al-Jazeera, CFoot avait-elle encore une raison d’exister ?
Oui ! Pour la Ligue 2, c’était un produit d’appel intéressant, il y avait une vraie visibilité et une vraie crédibilité. Quand tu lances une chaîne, il y a les balbutiements du départ mais là c’était parti, ça roulait.

Comment vivez-vous la fin de cette première aventure dans la peau d’un consultant ?
C’est un gros investissement financier mais surtout humain qui s’arrête net. La semaine dernière a été glauque. C’est dur pour tout le monde. Il y a une remise en cause de chacun. Le chômage, ça ne fait jamais plaisir… surtout dans une période de crise comme celle que nous vivons. En tout cas, sur le plan personnel, cette expérience aura été très formatrice !

Retrouvez l'intégralité cet article dans Le 10 Sport Hebdo, ce jeudi dans vos kiosques

Retrouvez Le 10 Sport jeudi dans vos kiosques