Accès direct au contenu

Kezako

Tsonga la course au masters

Jo-Wilfried Tsonga a sorti sans difficulté Gilles Simon en 8e de finale (6/2 6/3). Mais Jo, lui, joue pour bien plus qu'un quart de finale à Bercy. Explication.

Qu'est ce que le Masters ?

Le « Barclays ATP World Tour finals » de son petit nom officiel se dispute cette année à Londres après quatre éditions à Shanghai. Il regroupe les huit premiers joueurs mondiaux répartis en deux poules. C'est l'un des tournois les plus importants après les quatre tournois du Grand Chelem.

Combien reste-t-il de places à prendre ?

Six joueurs sont déjà qualifiés (Federer, Nadal, Djokovic, Murray, Del Potro, Roddick). Il reste donc deux places encore en jeu pour cinq postulants, tous en course à Bercy : Nikolay Davydenko, Fernando Verdasco, Robin Soderling, Fernando Gonzalez et Jo-Wilfried Tsonga. Et seulement 845 points séparent le Russe, 7e, de Tsonga 11e alors que Bercy est le dernier tournoi avant le Masters final. Sachant que le vainqueur remporte 1000 points.

Comment Tsonga peut-il se qualifier ?

C'est bien simple, si « Jo » veut prendre l'Eurostar pour le Masters, il n'a d'autre choix que gagner le tournoi. Pour la deuxième fois de suite. Prouesse que personne n'a réalisé depuis la création du tournoi parisien en 1986. Mais ce serait trop facile. Le Manceau ne dépend pas que de lui-même. Il doit compter sur une défaite de Verdasco -il ne peut plus rattraper Davydenko-, au pire au stade des demies-finales. Et qui pourrait se retrouver rapidement sur la route de l'Espagnol ? Gaël Monfils ou Julien Benneteau. Si les amis peuvent donner un coup de main ...