Accès direct au contenu

Tennis

Tennis - Tsonga : « Avoir une machine de guerre autour de moi »

Jo-Wilfried Tsonga avait abandonné au deuxième tour de Wimbledon cette année

À quelques heures du début de l’Open de Moselle à Metz et de son grand retour sur le circuit après sa blessure au tendon sous-rotulien survenue à Wimbledon, Jo-Wilfried Tsonga a évoqué son désir de bâtir une grosse structure d’entraînement autour de lui. « On n’est pas au mercato, il n’y a pas de deadline. L’objectif est vraiment de trouver la structure qui va me permettre de mettre toutes les chances de mon côté. Je souhaite pouvoir disposer d’un endroit où je puisse bien récupérer. Un endroit où il y ait un pool pour le suivi, quelque chose de plus carré sur la médecine, la diététique, la prépa physique, le tennis, la prépa mentale. Bâtir une cellule beaucoup plus complète que ce que je pouvais avoir avec Roger (Rasheed). Parce que oui, on travaillait pas mal mais, à un moment donné, quand on est sportif de haut niveau et qu’on a des contraintes si violentes que ça, il faut avoir autour de soi une machine de guerre sur laquelle on peut se reposer. (…) Andy Murray, son Grand Chelem, il l’a gagné pourquoi ? Parce qu’ils sont 14 autour de lui. Je ne me vois pas voyager avec autant de monde mais peut-être que je peux avoir une cellule un peu solide comme ça, là où je vais m’entraîner », a expliqué le N°8 mondial dans les colonnes de L’Equipe.