Accès direct au contenu

VERITES

Safin crache son venin

le10sport

Le Russe, qui mettra fin à sa carrière dans un mois, n'a plus aucune limite en conférence de presse. Tomas Berdych et Andy Roddick : tous aux abris !

Marat Safin nous avait habitués à ce genre de sorties médiatiques quand il était tout jeune. A deux mois de prendre sa retraite, il a décidé de renouer avec son glorieux passé. Fatigué et énervé d'avoir été éliminé à Shanghai par Tomas Berdych, il n'a pas hésité à écorcher son rival à la sortie du court. Devant caméras et micros. «Come on ! Qu'il grandisse un peu ! Tu perds ? D'accord mais joue comme un homme et incline-toi comme un homme aussi. A quoi ça rime de prétendre que tu es blessé si c'est pour te remettre à courir partout et soudain commencer à sortir des coups gagnants ? Et à la fin du match tu lèves les bras au ciel ? Evidemment, après le type va te dire qu'il était blessé mais s'est senti tout d'un coup mieux... Il va se trouver 10 000 excuses... Mais même là ce ne sera pas assez. Tu joues ou tu ne joues pas mais si tu joues alors tu la fermes.

Alors qu'il aurait tranquillement pu en rester là, non, il en a remis une petite couche sur Andy Roddick, également sorti du tournoi chinois après une blessure. «En 2004 aux Jeux Olympiques nous avons déjà eu cette discussion avec Roddick ! Et lui et les autres m'étaient tombés dessus en me disant que je jouais trop. Déjà je leur avais répondu que la saison était trop longue et qu'il fallait la raccourcir. Mais non, tout le monde m'est tombé dessus et c'était moi qui était en tort. Mais regardez-les aujourd'hui ! Tout le monde s'effondre, tout le monde se blesse et les voilà tous à se plaindre que la saison est trop longue. Cela leur a pris six ans pour s'en rendre compte ? Ils doivent faire avec, pas seulement quand ils ont 21 ans et sont ambitieux et veulent gagner beaucoup d'argent. Ils doivent se servir un peu de leur tête s'ils veulent essayer d'allonger leurs carrières.» Pourquoi nous quittes-tu Marat ?