Accès direct au contenu

Perte de vitesse

Nadal le trou noir

Ce n'est pas à New York que l'ancien n°1 mondial, qui a glissé de deux crans depuis sa blessure aux genoux, reviendra à son meilleur niveau. 

Il a beau multiplier les entretiens pour dire que tout va mieux, dur de le croire. Rafael Nadal a fait savoir, chose rare pour le compétiteur qu'il est, qu'il se satisferait d'un quart de finale à l'US Open, tournoi qui, il est vrai, ne lui réussit guère. Roger Federer a fait le trou au classement et le taureau de Manacor ne pourra pas le rattraper avant 2010. Au mieux, car Andy Murray ne cesse de monter plus haut et plus vite chaque jour.