Accès direct au contenu

Justice

Gasquet blanchi

le10sport

Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a rendu son verdict et blanchi Richard Gasquet, contrôlé positif à la cocaïne le 28 mars dernier. Un soulagement pour le Français. Mais a-t-il les capacités pour rebondir et devenir, enfin, le champion tant attendu ?

Sur les courts de tennis comme à la cour de justice, Richard Gasquet sort toujours vainqueur. Cet après-midi, il a laissé ses raquettes au vestiaire pour filer côté cour. Celle du Tribunal Arbitral du Sport (TAS). Jugé pour avoir consommé de la cocaïne, le 28 mars dernier, en marge du tournoi de Miami, le tennisman français a été blanchi. "Le joueur a été exonéré de toute faute ou négligence et le TAS a rejeté les appels déposés par l'ITF et l'AMA", indique le TAS sur son site internet.
Dans un premier temps, pour cette petite ligne dans le nez à l'insu de son plein gré (Gasquet s'est défendu en plaidant un 'accident de soirée'), Richard Gasquet risquait de deux mois à deux ans de suspension. A titre provisoire, il a donc purgé une peine de deux mois et demi (à compter du 15 juillet dernier). De retour à la compétition le 31 août, pour l'US Open, le frenchie retrouve progressivement ses marques. Mais pas son statut (n°7 mondial en 2007).

Né pour être un champion, le vilain petit Richard a ému tout son monde en montrant qu'il était, à 23 ans, un homme comme les 'autres'. Et même après avoir été pris pour consommation illégale de stupéfiant (au passage également considéré comme dopant), il a reçu de nombreux témoignages de soutien. Aujourd'hui blanchi, il va pouvoir reprendre le cours de sa carrière et gravir les derniers sommets de sa promise ascension. Enfin, il va tout faire pour. Car les affres de la justice, mêlés au jugement populaire, ont certainement affecté le roi Richard. A moins que ce dernier ne profite de cet épisode pour se blinder psychologiquement et devenir plus fort. Son mental était son talon d'Achille. Il est désormais le coeur de son avenir.